Dématérialisation  : Attestation Légale s'européanise

 |   |  585  mots
(Crédits : Reuters)
Attestation Légale revendique 18 500 clients en France et veut déployer ses prestations en Europe, à commencer par l'Espagne et l'Allemagne. Cette pépite lyonnaise, de près de 70 collaborateurs, décroche de nombreux concours et des soutiens financiers de Bpifrance et de Bruxelles.

Gain de temps et simplification des démarches sont des facteurs de compétitivité pour les entreprises. La société lyonnaise Attestation Légale (ALG) dit avoir conquis 18 500 clients qui ont adhéré à sa plateforme collaborative.

Renaud Sornin, co-fondateur décrit "un réseau social B to B où les donneurs d'ordre peuvent consulter le profil administratif de leurs fournisseurs".

Il explique : "lors d'un appel d'offres ou de l'exécution d'un contrat une société doit remettre une série de documents prouvant son existence juridique : Kbis, attestation URSSAF et autres formulaires. Nous leur proposons de les collecter, de les authentifier et de les diffuser".

Ces données sont mises à jour au fur et à mesure.

5,3 millions de revenus en 2017

De nouvelles dispositions telles l'obligation (depuis 2014) pour l'acheteur public de se connecter à la plateforme de dématérialisation choisie par l'entreprise, dès lors que l'accès est gratuit, est bon pour la croissance d'Attestation Légale. La pépite éclose en 2010, après incubation chez Infolégale, vise 5,3 millions d'euros de revenus  (3,5 millions d'euros en 2016) et une rentabilité d'exploitation de 4 % en 2017. Elle emploie aujourd'hui 55...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :