BoostHeat : 15 M€ pour industrialiser la chaudière du futur

 |   |  754  mots
(Crédits : BoostHeat)
BoostHeat s'est vu officiellement notifier par Bpifrance le passage en instruction avancée de son projet Piave dans le cadre de l'appel à candidature relative à l'industrie du futur. La société qui a installé ses quartiers au sein de l'unité diesel de Bosch France à Vénissieux espère ainsi une avance remboursable à hauteur de 20 % de son budget prévu pour l'industrialisation de sa chaudière thermodynamique. Elle s'est engagée à embaucher 50 salariés de l'équipementier allemand, en trois étapes jusqu'en 2018.

BoostHeat, future star de la transition énergétique ? Cette jeune entreprise ayant conçu une chaudière thermodynamique, très économe, est indéniablement une recrue à fort potentiel pour l'agglomération lyonnaise. D'ailleurs, Bpifrance ne s'y est pas trompée et vient de lui notifier officiellement le passage en instruction avancée de son projet Piave (projets industriels d'avenir) dans le cadre de l'appel à candidatures lancé par le commissariat général à l'investissement.

Ce projet porte sur la phase d'industrialisation de sa chaudière représentant un budget de 15 millions pour les trois années à venir. Avec à la clef une avance remboursable (au titre du Piave) correspondant à 20 % de la dépense.

Recrutement d'un directeur industriel

BoostHeat a quitté sa base natale de Nîmes pour Vénissieux où Bosch France a mis à sa disposition 300 mètres carrés au sein de l'usine diesel.

"L'installation est effective depuis mi-septembre. Et quatre des huit personnes du siège ont suivi le déménagement", commente Luc Jacquet, co-fondateur de la jeune pousse éclose en 2011.

Le premier recrutement à Vénissieux s'est concrétisé avec Jean-Luc Morgand en charge de la direction industrielle. Cet...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :