Smart city : Lyon Parc Auto fait de l'œil aux startups

 |   |  406  mots
(Crédits : dr)
Le gestionnaire de parking et de places de stationnement Lyon Parc Auto entend devenir un acteur de premier plan dans la construction de la ville du futur. Pour cela, il va soutenir les startups engagées dans la mobilité de demain en proposant notamment d'en héberger certaines.

Quel sera le stationnement de demain ? Lyon Parc Auto (LPA), gestionnaire de 32 parcs, 39 000 places de stationnements, pour un chiffre d'affaires de 56 millions d'euros en 2015, se pose cette question et entend devenir un acteur majeur de la ville du futur.

Pour cela la Société d'économie mixte se tourne vers les startups lyonnaises engagées dans la mobilité de demain. Elle vient ainsi de signer un premier partenariat avec Copark, spécialisée dans la gestion et l'optimisation de places de stationnement vacantes. "L'idée étant de mettre en relation des personnes ayant des places de stationnement disponibles et des automobilistes en cherchant une." Il y en aurait entre 400 et 500 sur le territoire.

Nouveaux usages

Par ce partenariat, LPA, qui met un premier pied dans le secteur des parkings privés lyonnais, soutient la startup à la fois par l'achat de la licence mais aussi par un accompagnement et une ouverture à son réseau.

"Nous allons ainsi l'aider à se développer sur d'autres villes", souligne Louis Pelaez, président de LPA.

Les deux structures vont à l'avenir créer de nouveaux usages pouvant être utilisés pour les parkings existants de LPA. Dans les mois à venir, il sera...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :