Kiwi Box veut conquérir le marché des recharges mobiles

 |   |  535  mots
Guillaume Guttin souhaite aujourd'hui séduire le marché des particuliers avec la Kiwi Box.
Guillaume Guttin souhaite aujourd'hui séduire le marché des particuliers avec la Kiwi Box. (Crédits : DR)
Après avoir conquis les entreprises, hôtels et restaurants, la Kiwi Box, borne de recharge universelle pour les smartphones, débarque sur le marché des particuliers. Selon son créateur, le marché dispose d'un réel potentiel car il est sans limites géographiques. En 2016, il espère ainsi vendre 50 000 bornes, pour un chiffre d'affaires de 2,7 millions d'euros.

"Il paraît que les marques avec un nom de fruit fonctionnent bien. Mais Apple et Orange étaient déjà pris", s'amuse Guillaume Guttin. Lui a opté pour "le fruit le plus vitaminé" pour nommer son invention : la Kiwi Box, une borne de recharge universelle pour smartphones et tablettes, adaptée à toutes les marques.

Excellence mondiale

En à peine un an, le concept a séduit au-delà des sphères lyonnaises. Kiwi Box a été élue parmi les cinq meilleures startups au CES de Las Vegas. Lors de la dernière levée de fonds en mars 2016, Xavier Niel, le patron de Free, et Jacques-Antoine Granjon, fondateur de venteprivée.com, sont même entrés au capital de la société lyonnaise Charging Phone, qui commercialise la Kiwi Box. Une levée de fonds destinée à pouvoir "se développer aux quatre coins du monde".

"Le marché est immense, car il est sans limites géographiques. Le smartphone, devenu un véritable ordinateur portable, connaît une croissance mondiale à deux chiffres. Derrière, il existe un véritable potentiel de développement."

Support de communication

À l'origine de ce concept, une volonté : entrer dans les salles d'attente. Car Guillaume Guttin dirige aussi une agence de publicité,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :