Dracula Technologies invente le porte-documents connecté

Par Aurélien Tournier  |   |  252  mots
Le "NoMad Business", la dernière solution de Dracula Technologies. (Crédits : A.T.)
La startup Dracula Technologies, implantée à Valence (Drôme), lance un nouveau produit : le "NoMad Business". Ce porte-documents est capable de recharger des appareils connectés via un câble USB. Premières livraisons dès le 1er décembre.

Avec son panneau photovoltaïque de troisième génération, la startup Dracula Technologies ne cesse de développer des produits. Le "NoMad business" est le dernier né de la gamme. Il s'agit d'un porte-documents professionnel pouvant stocker un bloc-note, des cartes de visites ou encore un stylo. Des tablettes numériques ainsi qu'un smartphone peuvent aussi être y être logés et rechargés grâce à la technologie d'impression spécifique développée par la jeune société basée dans la Drôme.

Premières livraisons en décembre

"Il faut 30 minutes pour recharger un téléphone. L'idée, c'est de se dire qu'on ne peut pas tomber en panne", indique Nicolas Leblanc, business developper chez Dracula Technologies. Ce nouveau produit n'a pas fait l'objet d'une campagne de crowfunding, la société étant persuadée de son intérêt. "Nous avons fait un sondage à l'usage. De plus, l'objet est beau et utile", poursuit-il.

Le NoMad Business est d'ores et déjà en prévente et les premières livraisons devraient intervenir dès le 1er décembre. Le fruit d'une réflexion de six mois, quatre mois pour le design et deux mois pour le choix des solutions électroniques et des fournisseurs. Ceux-ci sont implantés à Valence, ainsi qu'au Creusot, pour l'assemblage électronique et la fabrication de la carte électronique. Le textile a en revanche été confectionné en Asie. Un dernier choix qui a permis à Dracula Technologies de proposer sa nouvelle solution à moins de 100 euros TTC.