CEA Leti : Une nouvelle dynamique pour la photonique à Grenoble ?

 |   |  1207  mots
(Crédits : ML)
Issue du mariage de la microélectronique et de la lumière, la photonique franchit une nouvelle étape au CEA Leti avec la construction d'une plateforme dédiée de près de 13 000m2 à Minatec. Une occasion de booster les applications mondiales de ce secteur, qui représente 2 milliards d'euros de CA en Rhône-Alpes pour un marché mondial estimé à 470 milliards de dollars en 2014.

Avec près de 12 600m2 répartis sur 6 niveaux, la nouvelle plateforme Photonique du CEA Leti, dont la livraison est prévue fin 2016, rassemblera 260 ingénieurs et techniciens travaillant sur les technologies de la lumière (optique et photonique) au sein d'un même bâtiment. Un atout supplémentaire pour assurer la synergie des équipes, et servir aussi de vitrine auprès des industriels.

"Ce sont 30 ans d'histoire qui vont converger dans ce bâtiment. Car nous avions besoin de rassembler tous les acteurs du domaine de l'optique, de l'électronique et des systèmes -qui étaient pour l'instant disséminées sur près de 6 sites- et les moyens technologiques pour maximiser les synergies et concevoir des composants très avancés que l'on retrouvera demain dans beaucoup de produits de la vie courante", a résumé le directeur du CEA, Jean Therme.

Deuxième pôle mondial

Car depuis que le CEA de Grenoble a amorcé sa conversion du nucléaire vers les nouvelles énergies (devenant CEA Tech), la photonique a pris une place de plus en plus importante. Ses champs d'applications sont multiples : éclairage LED, imagerie infra-rouge, affichage, systèmes de communication, domotique... Issue à l'origine du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :