Grenoble au coeur de la recherche en cancérologie

 |   |  567  mots
(Crédits : Marie Lyan)
Un peu plus de 10 ans après sa création, le Cancéropole Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) revient sur ses principales réalisations en matière de cancérologie. Et rappelle que Grenoble occupe une place de choix dans le monde de la recherche contre le cancer comme avec le projet Tumor Print de Clinatec.

Avec près de 350 000 cancers déclarés en France, pour un taux de rémission qui plafonne encore à 50%, l'objectif du Cancéropole Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) est d'améliorer la détection et le traitement des malades afin de guérir deux cancers sur trois.

+ 22 % du nombre de brevets

Pour cela, le CLARA fait partie des sept Cancéropoles français : il regroupe de près de 3000 chercheurs en région Rhône-Alpes et s'appuie sur quatre centres universitaires (Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand). Mais selon le secrétaire général du CLARA, Amaury Martin, la région Rhône-Alpes, et notamment Grenoble, occupent une place de choix au sein de ce maillage : Rhône-Alpes est en effet...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :