Ces entreprises insensibles au numérique

 |   |  1483  mots
(Crédits : Décideurs en région)
Ils n'ont pignon ni sur Internet ni sur les réseaux sociaux. À l'heure où les nouvelles technologies cornaquent le quotidien personnel et professionnel, certaines entreprises ont décidé de s'affranchir de toute communication digitale. Choix délibéré pour les uns, situation subie pour les autres, mais pour tous, une prise de risque élevée, ces irréductibles peuvent-ils continuer ainsi ?

Voilà un chiffre qui interpelle : 20 % seulement des entreprises déclarées en faillite en 2013 étaient présentes sur Internet, révèle le récent baromètre de la société Email-Brokers. De même, selon cette étude, le nombre d'entreprises françaises présentes sur le réseau social Facebook est passé de 4,2 % à 16,1 % en un an. Chez nos voisins européens, les choses sont bien différentes. Près d'une société allemande sur cinq possède un profil Facebook et plus d'une sur quatre en Espagne. La conclusion des auteurs de ce baromètre est sans appel. « Internet constitue un facteur clé dans la dynamisation et la pérennité d'un business. »

En juin 2014, l'étude réalisée par IDC pour Microsoft auprès de 240 dirigeants d'entreprises de 10 à 50 salariés plaident en faveur de cette analyse. 82 % des dirigeants interrogés affirment percevoir clairement l'impact du numérique sur le fonctionnement des entreprises de leur secteur d'activité et 50 % envisagent d'investir davantage cette année pour accompagner leur transformation numérique. Près de la moitié des patrons qui ont répondu à cette étude considèrent le numérique comme un levier de croissance, en matière de relation client et d'innovation....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2015 à 17:55 :
Honnêtement : que de temps perdus sur ces réseaux sociaux avec les outils connectés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :