Le Pulse Contest a rendu son verdict

 |   |  551  mots
(Crédits : DR)
Le concours national des startups Pulse Contest, organisé par La Cuisine du Web et Huawei, a dévoilé ce mardi soir ses lauréats, dont Mon potager, une entreprise lyonnaise. Les gagnants se sont partagés 300 000 euros et s’envoleront en Chine pour un voyage d’affaires en octobre.

Pulse Contest, « le concours le plus ambitieux européen en terme de cash prize » a dévoilé ses lauréats, dans le salon de l'Hôtel de Ville de Lyon et en présence du Sénateur-maire Gérard Collomb et de Cédric Villani, parrain de cette première édition.

Dernier né des concours de startups imaginé par le chinois Huawei, et organisé par La Cuisine du web, le Pulse Contest a récompensé 9 entreprises, sur les 200 présentes sur la ligne de départ. Dataiku, Mon potager et Feetme sont les grands gagnants, respectivement dans les catégories "Big-Data", "Ville intelligente" et "objets connectés". Ils reçoivent chacun 50 000 euros.

Mon potager, régional de l'étape

Dans la catégorie Ville intelligente, Mon potager, basé à Lyon, a remporté les suffrages. Cette start-up propose aux internautes de louer directement par internet une parcelle de terrain puis d'y planter les légumes de son choix. Une fois mûre, la production est livrée à domicile. « L'idée est de partager notre savoir-faire avec les citadins en utilisant internet. La promesse est de ramener le potager en ville » explique Thierry Desforges, entrepreneur-agriculteur, « régional de l'étape » comme il aime se définir, lui qui s'est installé à Lyon en 2009. La catégorie "smart city" récompense également Ecoxinel et Agora Energy.

Vainqueur «  à l'unanimité » selon les membres du Jury, Dataiku, basée à Paris et fondée en 2013 par des anciens d'Exalead et d'Apple, souhaite simplifier la manipulation des données en proposant sa solution Data Science Studio auprès des entreprises. Il s'agit « de donner la canne à pêche aux entreprises pour qu'elles pêchent elles-mêmes » résume Florian Douetteau, l'un des fondateurs, lauréat de la catégorie Big-Data, sous-entendant la possibilité de ré-internaliser le traitement de donnés. AnyFetch et ClickOn complète le podium de la catégorie, touchant respectivement 30 000 et 15 000 euros.

Mon potager

C'est « l'entrepreneuriat humain » qui a remporté le concours dans la catégorie "objets connectés". FeetMe base son activité sur la maladie neurologique du diabète de type 2, qui entraine une perte de sensibilité des pieds, provoquant des ulcères. Chaque année, 10 000 personnes sont amputées suite à cette maladie. FeetMe commercialise une semelle dotée de micro capteurs connectés permettant de détecter les éventuels corps étrangers sous la plante des pieds, alertant la personne sur son Smartphone. « La récompense d'aujourd'hui est dû à la passion pour le projet » explique Alexis Mathieu, co-fondateur de FeetMe.

Voyage en Chine

Redbird, spécialisé dans les drones civils,  termine à la deuxième place du concours "objets connectés". Lima, qui propose un boitier unifiant la mémoire de tous les appareils connectés, se classe 3ème de la catégorie, et obtient également le prix spécial décerné par la presse.

Lors de la cérémonie, Pierre Perrin, Directeur général Huawey France a annoncé que « tous les lauréats seront invités en Chine en octobre prochain afin de faire des rencontres d'affaires.» Cette initiative s'inscrit dans le programme « French Tech tour » soutenu par UbiFrance.

« Il s'agit de permettre aux lauréats une ouverture à l'international. Et de leur permettre de rencontrer des acteurs chinois, mais également les équipes de Huaway pour ceux qui ont des affinités technologiques » conclut Isabelle Fernandez, d'UbiFrance.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :