Oé, la start-up lyonnaise qui secoue la grappe (de raisin)

 |  | 690 mots
La jeune pousse lyonnaise Oé, créée en 2015, propose du vin biologique, végan et sans pesticides.
La jeune pousse lyonnaise Oé, créée en 2015, propose du vin biologique, végan et sans pesticides. (Crédits : DR)
Spécialisée dans le vin biologique et sans pesticides, Oé veut rendre la viticulture plus vertueuse. Sa démarche séduit : la startup lyonnaise est notamment devenue la première marque en France à remettre en place la consigne dans le vin, avec son partenaire lyonnais, Rebouteille. Après avoir levé 2,5 millions d’euros cet été, elle ambitionne de doubler son chiffre d’affaires d'ici fin 2020.

"La vigne représente 4% des surfaces agricoles françaises. Pourtant, elle couvre à elle seule 20% des pesticides utilisés en agriculture. Nous pouvons faire bouger rapidement les lignes, même à notre échelle de startup". Thomas Lemasle est le cofondateur de la jeune pousse lyonnaise Oé, créée en 2015 avec François-Xavier Henry. Leur créneau : le vin biologique, végan et sans pesticides.

Des vins qu'elle achetait jusqu'ici à une vingtaine de vignerons français et qu'elle revendait via son réseau de distribution (e-commerce et points de vente). Depuis quelques semaines, Oé a rebattu ses cartes. Elle propose désormais ses propres bouteilles, brandées uniformément Oé donc, mais toujours issues de son réseau de viticulteurs bio et engagés pour une viticulture respectueuse de l'environnement.

"Les bouteilles continuent de mettre en valeur le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :