Comment la Public Factory imagine les politiques publiques de demain

 |   |  852  mots
(Crédits : DR)
A travers sa Public Factory, Sciences Po Lyon renoue avec ses traditions : travailler sur la transformation publique.

En partenariat avec la Métropole de Lyon et l'Université de Lyon, Sciences Po Lyon a lancé, à la rentrée universitaire 2018-2019, la Public Factory. Cette "fabrique de l'innovation" ressemble à une sorte de Fablab. Si on n'y usine pas des pièces et des prototypes, on y fabrique de nouvelles idées de politiques publiques.

"Les étudiants répondent en temps réel aux demandes des collectivités, associations, entreprises qui ont besoin d'un accompagnement et d'innovation dans leurs problématiques," explique Renaud Payre, directeur de l'établissement lyonnais.

Par ce biais, Sciences Po Lyon renforce la professionnalisation de ses étudiants en quatrième année, puisque les commandes portent sur de réels enjeux politiques.

"C'est aussi un pari sur les sciences humaines, leur utilité et leur expertise," ajoute Renaud Payre.

Actuellement, la Public Factory est hébergée à Sciences Po Lyon. Mais, en 2021, ce laboratoire d'innovation bénéficiera d'un lieu totem, qui devrait être dévoilé en septembre prochain.

Une évaluation de l'Appel des 30

Un premier projet, sur commande de la Métropole de Lyon, demandait une évaluation de "l'Appel de 30 !" afin de proposer des pistes de réflexion visant...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :