Fintech : Agicap lève 2,4 millions d'euros pour améliorer la trésorerie des TPE-PME

 |   |  455  mots
(Crédits : DR)
La startup lyonnaise, qui déploie une solution de gestion de trésorerie pour les TPE et les PME, vient de lever 2,4 millions d'euros auprès de BlackFin Capital et du fonds de Xavier Niel Kima Ventures.

Agicap vient de boucler un tour de table qui doit lancer une phase de forte croissance. La startup lyonnaise, qui déploie une solution de gestion et de prévision de trésorerie à destination des petites et moyennes entreprises, lève 2,4 millions d'euros auprès de BlackFin Capital, un fonds dédié aux services financiers en Europe, et du fonds de Xavier Niel spécialisé dans les start-up Kima Ventures.

Fondée en 2016, Agicap revendique un millier de clients de différents secteurs d'activité (commerces, artisans, start-up, agences web...) pour sa solution cloud commercialisée depuis l'année dernière, présentée comme un "outil d'aide à la décision au quotidien" pour les dirigeants.

"75 % des dirigeants de PME déclarent manquer de visibilité sur leur trésorerie, alors même que ce sujet est dans le top 3 de leurs préoccupations quotidiennes. Notre outil permet de visualiser la trésorerie disponible en temps réel, d'automatiser les prévisions de trésorerie à moyen ou long terme, ainsi que l'évaluation de l'impact de différents scénarios stratégiques sur la trésorerie (recrutements, investissements stratégiques...) grâce à des algorithmes", détaille Sébastien Beyet, le fondateur et CEO d'Agicap.

Intelligence artificielle et flux bancaires

Créé en 2016 par trois cofondateurs partis du constat qu'il n'existait pas sur le marché de solution véritablement adaptée à la gestion de la trésorerie des petites structures, Agicap applique des technologies d'intelligence artificielle à des données tels que les flux bancaires, le devis de facturation ou bien les logiciels de caisse pour les commerces.

"En agrégeant l'ensemble des données des entreprises que l'on accompagne, nous sommes capables de dégager de l'information à très forte valeur ajoutée pour les dirigeants. D'autant plus que ces prévisions sont réalisées sur-mesure pour chaque client. Par exemple, la saisonnalité de l'activité, la gestion des stocks ou encore les délais de paiement sont des éléments pris en compte", détaille Sébastien Beyet

La France, puis l'international

Fort de ses nouveaux moyens financiers, Agicap entend désormais accélérer son développement. La startup prévoit notamment de passer d'une dizaine actuellement à près de soixante collaborateurs d'ici à la fin de l'année prochaine en gonflant ses équipes techniques et marketing. La société, qui a l'ambition de devenir un leader de la gestion de trésorerie annonce "un marché potentiel de 10 millions de PME en Europe".

"Nous allons nous concentrer sur un développement français au cours des 18 prochains mois, puis nous lancerons l'internationalisation. La problématique est universelle, et notre solution est facilement exportable", poursuit le dirigeant.

L'Allemagne et l'Italie sont les deux premiers pays ciblés par Agicap.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :