French tech : H7 dévoile le nom de ses premiers occupants

 |   |  637  mots
(Crédits : DR)
Le futur lieu totem de la french tech lyonnaise, qui doit ouvrir dans quelques semaines à la Confluence, vient de dévoiler le nom des startups de sa première promotion. Et confirme son positionnement sur les entreprises en phase d'accélération.

En attendant son inauguration officielle programmée pour mi-mai, le nouveau "lieu totem" de la french tech lyonnaise, H7, dévoile le nom des 36 premières startups qui vont intégrer l'ancienne Halle Girard de la Confluence.

Une première promotion - sélectionnée parmi plus de 200 candidatures - tournée vers les scaleups, des entreprises en forte phase de croissance qui réalisent déjà du chiffre d'affaires et comptent quelques salariés.

Alors que l'écosystème lyonnais est très fourni en incubateurs pour accompagner les entreprises en phase d'amorçage, H7 entend, par son positionnement, combler un trou dans la raquette. En plus de jouer le rôle de point de ralliement pour rendre "lisible et visible" la filière du numérique.

"Pour que les entreprises changent d'échelle, il faut que l'écosystème change lui aussi d'échelle. Il y aura un avant et un après H7. Ce lieu n'a aucun équivalent dans le monde", vante Karine Dognin-Sauze, la vice-présidente de la Métropole de Lyon, le principal financeur de la reconversion de l'ancienne usine de chaudronnerie.

70 startups accompagnées par an

Alors que le président du lieu Cédric Denoyel déclarait, l'été dernier, réfléchir à intégrer des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :