Lyon French Tech : un trio de poids pour gérer le lieu totem

 |   |  1678  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Après plusieurs procédures et mois de négociations, Arty Farty, 1Kubator et Groupe SOS se sont associés pour décrocher la location et l'exploitation de la Halle Girard, lieu totem de Lyon French Tech, futur cœur névralgique du numérique lyonnais. Ce triumvirat atypique scelle l'arrivée à Lyon du géant de l'économie sociale et solidaire SOS.

C'est fait. Deux ans et demi après sa labellisation French Tech, la métropole de Lyon a désigné l'opérateur qui exploitera la Halle Girard, lieu totem du la filière numérique lyonnaise installé dans le quartier innovant de la capitale régionale (2e arrondissement). Le nouvel opérateur en charge de cet espace de 4 200 m², sera composé de trois acteurs majeurs dans leur domaine respectif : l'association Arty Farty ; la structure d'accompagnement de startups 1Kubator ; le groupe SOS, "première entreprise sociale européenne" avec 15 000 salariés, 405 établissements et services pour 750 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon les données communiquées sur son site. L'arrivée à Lyon de ce géant de l'économie sociale et solidaire, basée à Paris, devrait booster fortement l'écosystème local.

"Cet acteur majeur de l'ESS apportera une stabilité financière certaine au projet, et vu son ADN innovant, s'inscrira parfaitement dans celui-ci", commente un fin connaisseur du dossier.

L'opérateur sera structuré d'ici la fin du 1er trimestre 2017 en Société par actions simplifiée, dont la majorité du capital - actuellement en cours de constitution - sera détenue par le lyonnais Arty Farty.

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :