Lyon Startup : une rentrée sous le signe de l'expérience

 |   |  578  mots
102 candidats ont été retenus pour la deuxième édition de Lyon Startup
102 candidats ont été retenus pour la deuxième édition de Lyon Startup (Crédits : DR)
La deuxième promotion du programme d'incubation Lyon Startup est marquée par des porteurs de projets dans l'ensemble plus "mûrs" que lors de la première édition. Une expérience qui pourra bénéficier à l'ensemble des candidats, et notamment aux plus jeunes porteurs de projets.

La saison 2 du programme d'incubation Lyon Startup a été lancée mercredi 9 septembre. 102 candidats ont été sélectionnés, sur 245 dossiers déposés contre 2010 en 2014. "Les projets retenus sont de meilleures qualités avec des profils de porteurs de projets plus expérimentés", analyse Benoît Ducrest, responsable de cursus initié par la Fondation de l'Université de Lyon et soutenu par des partenaires privés.

Plus d'expérience chez les porteurs de projets

Ainsi, l'âge moyen des candidats est de 33 ans. 73 % de porteurs de projets ont entre 20 et 34 ans, et 20 % sont âgés de 40 à 54 ans.

L'augmentation de l'âge moyen est, selon Benoit Ducrest, "un gage de qualité, car cela traduit une forme d'expérience, et donc d'un réseau mobilisable afin de développer leur projet". Ces profils peuvent ainsi être bénéfiques à l'ensemble de la promotion, engendrant une plus grande émulation par un "partage des conseils de la part des plus anciens vers les plus jeunes", précise M. Ducrest.

A LIRE| Lyon startup veut dénicher les innovations créatrices d'emplois

Cependant, les projets sélectionnés ne sont pas plus "mûrs" que ceux de l'an dernier à la même époque. Pour une raison simple : l'ADN de Lyon Startup repose sur l'accompagnement à partir du stade de l'idée, très en amont donc de la création d'entreprises.

22% de chefs d'entreprise

Autre signe encourageant sur la qualité de la promotion, le profil professionnel des candidats fait la part belle à ceux ayant déjà une expérience à la tête d'une société : 22% des sélectionnés sont chefs d'entreprise. Ce type de caractéristique est un point fort pour assurer la survie d'une startup.

En effet, le rapport américain Compass pointait justement ce déficit d'expérience chez les fondateurs de startups françaises, faisant notamment de cet argument l'une des raisons qui écartent Paris du top 10 des écosystèmes mondiaux de startups.

Par ailleurs, 23 % des porteurs de projets sont salariés tandis que 26 % sont chômeurs et 15 % étudiants.

Les startups "service" en tête

Le secteur des services, notamment via la création d'un site web, est surreprésenté avec 34 % des idées sélectionnées.

Parmi-elles, Timheo, fondée par Nelly Duong, 32 ans, ancienne cadre dans la finance, qui propose une plateforme collaborative à la rencontre immobilière.

Le divertissement arrive en deuxième position (23%), tandis que les nouvelles technologies récoltent 13% des candidatures.

Lyon Startup a également souhaité s'ouvrir en dehors des frontières rhônalpines. Cependant, les projets retenus sont à une grande majorité régionale (86%), contre 14% issus de contrées plus lointaines. Pour ces derniers, une prise en charge de l'hébergement est assurée. Pour Benoit Ducrest, l'ancrage rhônalpin est le signe d'une d'une forte implication des partenaires régionaux, qui ont agis comme une sorte de filtre dans la présélection des candidatures.

Une formation plus incisive

Pour cette deuxième promotion -parrainée par Laurent Constantin-, le temps d'accompagnement a été réduit. Les organisateurs ont décidé de faire passer de 8 mois à 4 mois le processus afin de donner plus vite corps au projet et ainsi éviter les essoufflements.

Outre l'accompagnement (ateliers, formation à l'EMLYON, etc.) la compétition reste au cœur de l'initiative. Elle est rythmée par trois concours de pitch, chacun marquant la fin des trois phases prévues : conception, marché -faisabilité, road-map - financement.  Chaque étape entraîne l'élimination d'une startup, jusqu'au gagnant, qui recevra 15 000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :