Crowd Avenue : La CCI de Lyon joue la carte du crowdfunding

 |   |  503  mots
(Crédits : DR)
La CCI de Lyon et la plateforme de financement participatif Wiseed ont présenté mercredi soir leur partenariat : Crowd Avenue. Une nouvelle plateforme destinée a financer des startups de Lyon et Rhône-Alpes.

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon se lance dans le financement participatif. Elle s'est associée à Wiseed, l'un des opérateurs du secteur, pour proposer la plateforme locale de crowdfunding : Crowd Avenue Lyon Rhône-Alpes.

Un dispositif pour un ancrage local

"Ce dispositif vise à rapprocher les startups d'investisseurs de proximité. À travers ce dispositif, nous prônons un capitalisme patient. À l'inverse de certaines bourses, nous visons le long terme", explique Emmanuel Imberton, Président de la CCI de Lyon. Il espère mobiliser l'écosystème lyonnais "pour donner une chance supplémentaire à des entrepreneurs en recherche de fonds".

"Nous répondons à un vrai besoin de particuliers, comme d'investisseurs, intéressés par l'ancrage territorial et par donner un sens à leur épargne", poursuit Stéphanie Savel, présidente de Wiseed.

"Nous voulons promouvoir une démocratisation de l'investissement".

Un double filtre

Acteur du financement participatif depuis 2008, Wiseed héberge depuis trois mois le Crowd Avenue Lyon. Une équipe dédiée est mise en place à la CCI de Lyon, pour sélectionner les d'entreprises aptes à postuler. "Chaque dossier passera sur le bureau du directeur de la CCI", précise Marc Renaud, responsable de la cellule Crowd Avenue à la Chambre de Commerce et d'Industrie. Les projets seront également étudiés par Wiseed, avant d'être proposés au vote de la communauté des internautes. Ce n'est qu'à l'issue de ce double processus de qualification, que les entreprises pourront débuter leur levée de fonds.

Plusieurs startups de l'agglomération lyonnaise sont déjà présentes sur cette plateforme, deux sont en levée de fonds.

  • Pasolo.com, une plateforme de solutions autour de problèmes de la dépendance.
  • Fidbandco une startup qui a conçu un biomatériau à partir de la valorisation de troncs de bananiers.

Quatre autres sont en cours de qualifications par les internautes.

1 à 1,5 million par an

Crowd Avenue vise, dans un premier temps, une levée totale de 1 à 1,5 million d'euros par an, sur une base moyenne de 200 000 euros par projet, soit une dizaine d'entreprises accompagnées chaque année.  La CCI de Lyon suit donc le phénomène du crowdfunding en pleine croissance, désormais encadré par la loi depuis le 1er octobre 2014.
En juin 2014, autant de fonds ont été investis via Wiseed que sur toute l'année 2013. Depuis ses débuts, 10 millions d'euros ont été levés en 5 ans. Le montant moyen par investisseur est de 3 000 euros, mais il possible de soutenir un projet à partir de 100 euros. Une centaine de personnes sont à ce jour membres de la plateforme Crowd Avenue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2014 à 12:08 :
Je suis sur Wiseed et j'ai deja eu la chance de financer des projets passionnants via wiseed. J'attends avec impatience la phase de financement de Smartox B. et Ecrin T.
a écrit le 31/10/2014 à 22:34 :
La CCI de Lyon sort régulièrement de son rôle qui devrait être marqué par la NEUTRALiTé rigoureuse ;
c'est tout le contraire qui se passe, la CCI de Lyon exerce des métiers très multiples du domaine concurrentiel, la CCI de Lyon exerce amateurissement et abusivement des métiers quelle ne connaît pas pour lesquels la CCI de Lyon n'a pas les compétences ;
Il est écrit : "Chaque dossier passera sur le bureau du directeur de la CCI", précise Marc Renaud, responsable de la cellule Crowd Avenue à la Chambre de Commerce et d'Industrie...
effectivement, les conflits d'intérrêts et le clientellisme copinage vont persister à aller grand train.
Réponse de le 01/11/2014 à 8:41 :
+10000.Dans un an la CCI va produire des fims ,des disques,se lancer dans l'aide au développement international etc....Et probalement financé par le rackett des taxes foncières des entreprises

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :