Aledia et ses nanofils lumineux lèvent 80 millions d’euros

 |  | 502 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Avavian CEA)
Elle prévoyait son tour de table depuis quelques mois, et la crise sanitaire n’y aura pas fait obstacle… La jeune pousse grenobloise Aledia, qui planche sur le développement d’une nouvelle génération de LEDs, annonce la clôture d’un financement de 80 millions d’euros en série D. Une première étape qui devrait bientôt être suivie de deux nouvelles tranches, pour un montant global de 120 millions d’euros. Avec un objectif : financer l’installation d’un site de production au sein de la métropole grenobloise.

Aledia n'aura pas chômé au cours des dernières semaines. Bien qu'elle se trouve toujours en finalisation du développement d'une nouvelle technologie disruptive pour écrans utilisant de nouvelles générations de LEDs, la spin-off du CEA Leti vient de compléter en parallèle la première tranche d'un financement de 120 millions d'euros en série D, soit 80 millions d'euros.

Avec, comme principal investisseur de ce tour de table, le fonds SPI, géré par Bpifrance pour le compte de l'Etat dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA), qui est également accompagné de la majorité des investisseurs stratégiques...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :