A Clermont-Ferrand, OC Médical veut lancer le premier masque ventilé Français

 |  | 608 mots
Développé par OC Médical, ce nouveau masque qui vise le Made in France offrirait un confort de respiration bien meilleur que les masques traditionnels, y compris aux sportifs.
Développé par OC Médical, ce nouveau masque qui vise le "Made in France" offrirait un confort de respiration bien meilleur que les masques traditionnels, y compris aux sportifs. (Crédits : DR)
FOCUS RELANCE. Elle aussi, attendait avec impatience le détail du plan de relance, annoncé ce jeudi par le gouvernement français. L'entreprise clermontoise OC Médical a besoin de 300.000 euros pour lancer la production locale du premier masque FFP2 ventilé et connecté. Un équipement qui s'inscrit sur un marché porteur, dopé par l'obligation du port du masque en entreprise.

L'Etat français annonçait ce jeudi les principaux axes de son vaste plan de relance de l'économie de 100 milliards d'euros, baptisé France Relance. Avec, parmi les principaux axes, la réindustrialisation du pays, qui devrait bénéficier d'une enveloppe de près d'un milliard d'euros, annoncée par le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, en vue de générer des investissements industriels sur le territoire.

Une bonne nouvelle pour des TPE comme OC Médical. La société clermontoise, fondée en 2015 et spécialisée à l'origine dans le négoce de matériel médical, commercialise déjà, depuis plusieurs mois, le premier masque certifié FFP2, connecté, équipé d'un ventilateur double-flux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :