[Biotechs : les innovations made in AURA 4/5] SurgAR : la réalité augmentée dédiée à la chirurgie

 |  | 529 mots
Nicolas Bourdel, le fondateur de la jeune startup clermontoise, est également praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand et professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne.
Nicolas Bourdel, le fondateur de la jeune startup clermontoise, est également praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand et professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne. (Crédits : DR)
[Série d'été / Portrait] La startup clermontoise SurgAR s'apprête à commercialiser un logiciel de réalité augmentée dédié à la chirurgie coelioscopique, gynécologique, hépatique et rénale afin d'augmenter l'efficacité des procédures chirurgicales. Elle vient de recevoir un nouveau trophée à l'initiative du Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes.

Dirigée par Nicolas Bourdel, professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne et praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand, SurgAR est une jeune startup clermontoise, spin-off du laboratoire EnCoV, qui développe et ambitionne de commercialiser une suite de logiciels d'assistance à la chirurgie laparoscopique par réalité augmentée.

"Il s'agit d'aider le chirurgien lors de l'intervention en superposant à l'image classique de l'organe, sur l'écran de laparoscopie, une reconstruction 3D de ce même organe issue de l'imagerie pré-opératoire (IRM, scanner)", explique Nicolas Bourdel.

Créée en 2019, cette deeptech vise à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :