[Biotechs : les innovations made in AURA 1/5] Greentech arpente la planète pour les générations futures

 |  | 516 mots
Jean-Yves Berthon, fondateur de Greentech, estime qu'avoir plusieurs activités à travers ses quatre sociétés, dédiées chacune à un univers biologique, a permis au groupe d'amortir l'impact de la crise.
Jean-Yves Berthon, fondateur de Greentech, estime qu'avoir plusieurs activités à travers ses quatre sociétés, dédiées chacune à un univers biologique, a permis au groupe d'amortir l'impact de la crise. (Crédits : DR)
[Série d'été / Portrait] Le groupe auvergnat Greentech, établi à Saint-Beauzire (63), étudie depuis plus de 25 ans les ressources naturelles de la planète pour produire des biotechnologies végétales, qui se veulent également éthiques et durables. Il continue à se développer et songe à monter prochainement une joint-venture au Japon et en Chine.

Pionnier de la biotechnologie végétale dès sa création en 1992, le groupe Greentech développe et produit des extraits et actifs issus des plantes, des micro-organismes des algues et microalgues du monde entier, pour la cosmétique, la pharmacie, la nutraceutique, l'agronomie, l'environnement et l'aquaculture.

Avec quatre sociétés dédiées chacune à un univers biologique : Greentech (spécialisée dans les ingrédients actifs et extraits naturels de plantes), Biovitis (micro-organismes), Greensea (micro-algues et algues) et Mapric (actifs naturels dérivés de la biodiversité brésilienne), le groupe possède trois filiales, en Allemagne, aux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :