Défense-armement : Comment le groupe Rivolier booste ses activités avec sa division médicale

 |   |  715  mots
(Crédits : CIR Medical)
Dans une dynamique active de diversification depuis deux ans, le groupe ligérien Rivolier, - spécialiste des accessoires de chasse et du matériel de sécurité -, développe une division médicale. Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, celle-ci connait une croissance importante depuis le début de l’année.

Le groupe ligérien Rivolier accélère sa diversification. Historiquement centrée sur la vente de produits liés à la chasse et au tir ainsi que sur les armes à destination des forces armées, l'entreprise s'était lancée en 2018 sur un nouveau marché, le médical, en proposant notamment des trousses de première urgence. Une idée née à la suite des attentats de Paris en 2015.

"Malheureusement, avec le développement du terrorisme, les postes de secours avancés vont se multiplier", confiait ainsi à la Tribune son dirigeant Arnaud Van Robais en 2018, soucieux de répondre à la demande de ses clients de la police, gendarmerie, douane, etc.

Depuis ces premiers balbutiements il y a deux ans, Rivolier a structuré sa nouvelle division. Début 2019, il rachetait ainsi l'entreprise CIR Médical, une PME de la région parisienne d'une quinzaine de salariés (3,5 millions...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :