Innovation : Adista développe une application de signalement des violences LGBT

 |   |  376  mots
(Crédits : DR)
Sur la commande de l’association Flag !, l’équipe stéphanoise d’Adista vient de mettre en ligne une ligne une application mobile dédiée aux signalements des actes de LGBTphobies, sérophobie et violences conjugales.

Flag !, l'association LGBT+ des agents du Ministère de l'Intérieur et de la justice, des pompiers, policiers et alliés, déploie une application mobile dédiée aux signalements des actes de LGBTphobies, sérophobie et violences conjugales. Une application soutenue par la Délégation Interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT de Marlène Schiappa.

Elle a été développée par le groupe Adista (500 salariés, 103 millions d'euros de chiffre d'affaires). Ce dernier, historiquement positionné sur l'hébergement et les infrastructures télécom, a son siège à Nancy mais dispose d'une importante équipe à Saint-Etienne (90 personnes) depuis sa fusion avec le Stéphanois Cienum. C'est d'ailleurs l'équipe de la business unit Adista digital factory, basée à Saint-Etienne, qui a travaillé sur ce projet.

Via cette plateforme, première du genre destinée spécifiquement à cette cible LGBT+, les victimes et des témoins d'actes de violence peuvent signaler l'agression en ligne. En fonction de la déclaration, ils sont ensuite orientés immédiatement vers un dépôt de plainte, une pré-plainte en ligne ou un signalement Pharos, un officier de liaison LGBT, 119 Enfance en danger, des associations spécialisées etc.

Au-delà de la prise en charge des urgences, ces signalements alimenteront une cartographie précise devant ensuite permettre aux pouvoirs publics de développer des stratégie et des actions de prévention ciblées en faveur de la lutte contre les violences sexistes, anti-LGBT et sérophobes. Par ailleurs, un comité scientifique, en partenariat avec la fondation Jean Jaurès, établira annuellement une étude sociologique sur la base des signalements obtenus.

Accélération du déploiement avec le confinement

C'est cette période particulière de confinement qui a d'ailleurs poussé Flag ! à demander aux équipes d'Adista d'accélérer le déploiement.

"Nous travaillons sur le dossier depuis mi-décembre. En raison du contexte sanitaire, on nous a suggéré ces dernières semaines d'accélérer la mise en ligne", confie ainsi Fabien Soler, directeur de la business unit Adista Digital Factory.

Mission accomplie depuis fin avril. L'application a déjà été téléchargée plus de 850 fois. A ce jour, 70 signalements ont été enregistrés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :