Investissement : Minalogic s’allie avec le lyonnais Kreaxi pour accompagner l’industrie 4.0

 |   |  489  mots
(Crédits : iStock)
Le pôle de compétitivité des technologies du numérique Minalogic a annoncé sa participation à un nouveau dispositif d’investissement destiné à l’amorçage de startups liées à l’industrie 4.0, aux côtés de la société de gestion lyonnaise Kreaxi.

Un nouveau véhicule, pour accompagner les besoins de l'industrie du futur, dite "4.0". Tel est l'objectif que se sont donnés le pôle de compétitivité Minalogic et la société de gestion lyonnaise Kreaxi, qui finance de jeunes entreprises innovantes.

Car à l'heure où l'industrie se digitalise en vue de créer de nouvelles unités de production plus modernes et flexibles, les jeunes pousses de l'industrie ont plus que jamais besoin d'intégrer de nouvelles technologies (robots, impression 3D, équipements de pointe, digital, etc) afin d'assurer de nouvelles productions de masse.

"L'industrie du futur constitue une formidable opportunité de développement pour les startups. Toutefois, l'installation d'un outil industriel 4.0 ou la mise au point de technologies spécifiques à l'industrie nécessitent des besoins significatifs en capitaux, ce qui impliquait aussi d'adapter nos outils de financement", a ainsi précisé Sébastien Touvron, président de Kreaxi.

Ce partenariat visera donc en premier lieu à "renforcer l'expertise technologique des entreprises financées par Kreaxi".

Une identification commune

Cette collaboration permettra plus concrètement à Kreaxi d'associer le pôle de compétitivité Minalogic à l'identification et à la sélection des entreprises qu'elle souhaite financer, à travers notamment la mise en place d'un processus de labellisation des entreprises, "au regard de la dimension technologique et business de leur projet".

"Avec ce partenariat, nos adhérents auront un accès privilégié, à la fois à un fonds de venture capital (VC) spécialisé en amorçage, ainsi qu'à une offre haut de bilan, dans laquelle Kreaxi s'engage à instruire tout dossier labellisé par le pôle", a souligné pour sa part Jean-Eric Michallet, délégué général de Minalogic.

Car avec sa spécialisation depuis 30 ans dans l'investissement au capital de startups innovantes et technologiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la société de gestion Kreaxi a déjà injecté près de 500 millions d'euros d'investissements au sein de 550 entreprises. Et dispose également de 150 000 euros sous gestion : elle détient actuellement un portefeuille de 60 participations, sans compter la réalisation de 21 introductions en bourse.

Vers le développement de nouveaux services

Cet accord représente aussi une nouvelle opportunité, pour le pôle de compétitivité Minalogic, d'étendre ses missions d'accompagnement, conformément à sa feuille de route stratégique, établie en 2019 lors de la relabellisation du pôle auprès de l'Etat

"Nous devons continuer à innover pour demeurer encore et toujours à l'écoute de nos adhérents, avec de nouveaux services qualifiés qui permettent au pôle de se différencier et de croitre", a glissé Jean-Eric Michallet.

Car en recouvrant l'ensemble du champ des technologies du numérique et des usages avec ses 400 adhérents (dont 350 entreprises), Minalogic a déjà, depuis sa création en 2005, labellisé près de 586 projets, générant ainsi une enveloppe de 881 millions d'euros de subventions publiques et un investissement en R&D de 2,2 milliards d'euros, ayant permis le développement de 105 produits.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :