CES 2020  :  Auvergne-Rhône-Alpes rejoint la "team France"

 |   |  360  mots
(Crédits : CES)
Du 7 au 10 janvier 2020, l'ensemble de l'écosystème de l'innovation et de la tech se retrouve à Las Vegas au plus grand rendez-vous mondial de l'électronique grand public. Cette année, la délégation Auvergne-Rhône-Alpes exposera, pour la première fois, sous pavillon français.

Pour sa septième participation au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le grand rendez-vous mondial de l'électronique grand public, avec 4 500 exposants issus de 150 pays et 200 000 visiteurs attendus, la délégation régionale joue pleinement la carte du collectif.

Non seulement, elle renouvelle sa coopération avec Minalogic, Auvergne Rhône-Alpes Entreprises, le CEA tech et Digital League, mais elle rejoint cette année la Team France. Elle sera présente sur un pavillon national unique Business France/ La French Tech alors que jusqu'à présent, elle avait toujours fait cavalier seul.

"A travers notre participation, nous portons les entreprises les plus innovantes du territoire. Le CES leur permet de s'ouvrir à l'international et de se confronter aux meilleurs. Et puis nous maintenons une grande soirée spéciale organisée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes", glisse Juliette Jarry, vice-présidente déléguée aux infrastructures, à l'économie et aux usages numériques.

Comme l'année dernière, la délégation se compose d'une quarantaine d'entreprises au total : 29 jeunes pousses de la région exposent à l'Eureka Park, le reste étant disséminés sur les espaces French IOT, au CEA ou font partie des "visiteurs", ces entreprises qui viennent au CES pour sentir le pouls des innovations. Sans compter les entreprises de la région qui exposent seules, à l'image du stéphanois Focal ou du haut-savoyard Somfy qui y présente sa nouvelle serrure connectée.

Poursuite de la montée en gamme

Après une chute drastique du nombre de startups exposantes en 2019 - le quota était passé de 42 à 22 - la délégation semble avoir trouvé sa vitesse de croisière avec ses 29 jeunes pousses. Et poursuit sa stratégie de montée en gamme qui se traduit, cette année encore, par 9 innovations awards.

"Il s'agit de privilégier la qualité à la quantité. C'est un salon dense, qui doit s'aborder bien préparé", rappelle la vice-présidente.

Pour affronter le salon, les lauréats ont suivi plusieurs cessions de préparation à travers des ateliers et des conférences pour travailler leur pitch, identifier les partenaires, les clients potentiels et les investisseurs à rencontrer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :