Santé : Stephanix innove pour booster sa croissance

 |   |  381  mots
(Crédits : DR)
Spécialisée dans la fabrication de tables de radiologie télécommandées, l’entreprise stéphanoise Stephanix sort une innovation qui devrait lui permettre de faire croître son chiffre d’affaires de près de 50% sous 5 ans.

Stéphanix (165 salariés, 47 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018) a présenté, il y a quelques jours, une innovation majeure pour son développement, une nouvelle table de radiologie télécommandée.

Dévoilée mi-octobre à l'occasion des journées francophones de radiologie, cette innovation aura nécessité un investissement d'1,5 million d'euros et trois années de R&D à cette filiale du groupe espagnol Sedecal.

"Dynamia propose une nouvelle facilité de manipulation. Le technicien peut se concentrer sur le patient et oublier le matériel. Elle nous permet de mieux répondre aux demandes des centres hospitaliers notamment", explique Yannick Chapotot, directeur général de Stephanix.

Booster l'international

Yannick Chapotot ne cache pas ses ambitions et annonce un objectif de croissance à + 10 millions d'euros sous trois ans et 10 millions encore de plus sous 5 ans, pour atteindre finalement un chiffre d'affaires de 57 millions. Une progression qui devrait s'enregistrer essentiellement à l'export.

"En France, nous pouvons déjà revendiquer 26% des parts de marché. Nous allons nous renforcer sur les marchés publics mais nous ne pourrons pas faire beaucoup mieux", explique le directeur général, évoquant les géants du secteur auxquels il doit se frotter : Philips, Siemens ou encore General Electric. "En revanche, à l'export, nous pouvons largement progresser. Nous étions jusqu'ici freinés par des tables qui ne répondaient pas exactement à la demande internationale".

En effet, environ un quart du chiffre d'affaire est générée à l'étranger. Dynamia devrait être commercialisée d'ici l'été, dès qu'elle aura décroché son marquage CE. En attendant, la PME travaille déjà sur une autre table télécommandée dont la finalisation est programmée pour 2024.

"Elle intégrera de la robotique et se positionnera sur un marché haut-de-gamme", indique-t-il.

Elle sera, comme les autres tables Stephanix, assemblée dans ses ateliers de la Ricamarie.

"Nous travaillons avec de nombreux sous-traitants de la région, ce qui nous permet de pouvoir afficher le label Origine France Garantie".

Pour accompagner cette croissance, une vingtaine de salariés devraient être recrutée sous 5 ans. L'autre grand pôle d'activité de Stephanix concerne les mammographes, avec la distribution exclusive en France des machines du géant américain de la mammographie Hologic (3,36 milliards de dollars de chiffre d'affaires).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :