Alstom : Le cerveau des trains du futur se façonne à Villeurbanne

 |   |  680  mots
(Crédits : Alstom/G. Aymard)
Trois sites en France sont consacrés à l'activité signalisation d'Alstom. À Villeurbanne, près de Lyon, les ingénieurs planchent sur les trains de demain. Reportage.

Dans le groupe Alstom, un projet requiert plusieurs compétences. Les voitures transportant les voyageurs peuvent être conceptualisées à La Rochelle, quand les motrices sont conçues à Belfort et les blocs électriques et les équipements de traction à Tarbes.

Le site Alstom de Villeurbanne intervient, lui, comme Saint-Ouen et Aix-en Provence, dans les projets incluant les systèmes électroniques. Son point fort : les outils qui pilotent les organes du train, "le cerveau" qui commande l'ouverture des portes ou assure la sécurité. Le site aux 800 collaborateurs, implanté dans la métropole lyonnaise depuis quarante ans, a également développé un savoir-faire autour de l'information des passagers, du pilotage automatique et de la maintenance.

Ainsi, Alstom Villeurbanne est à l'origine du modèle d'information aux voyageurs en temps réel qui équipe les nouveaux TGV de la liaison Paris-Bordeaux ou de l'automatisation, entre autres, de la ligne 1 du métro parisien, des lignes B et D du réseau de transport en commun lyonnais - et demain, celles du métro marseillais si l'industriel remporte l'appel d'offres en cours.

"Nous déployons actuellement 120 projets, dont 60 % à l'international", se...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2019 à 8:41 :
On devrait prendre le cerveau du blase, peut-etre que les trains arriveraient a l'heure ?
a écrit le 23/09/2019 à 14:00 :
"Alstom : Le cerveau des trains du futur se façonne à Villeurbanne"

Et le reste du corps ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :