Innovation : ASBA revient sur le devant de la scène française

 |   |  291  mots
(Crédits : DR)
Liquidée dans les années 1980 faute de compétitivité, la marque mythique de batteries ASBA renaît grâce à l'innovation et au "made in France".

Créé dans les années 1920 à Paris, ASBA (pour Alfred et Simone Boudard Accessoires) a inventé, puis commercialisé, le premier support d'instruments de musique. Avec la mode du bebop et du jazz, le génial inventeur s'est réorienté vers la production de batteries et d'instruments à percussion, imaginant, entre autres, la célèbre pédale de grosse caisse « Caroline ».

Mais la PME de 50 salariés n'a pas résisté aux délocalisations et aux fabrications à bas coût. Tombée dans l'oubli, la marque renaît en 2017 sous l'impulsion du Lyonnais Guillaume Pornet, publicitaire et joueur de batterie.

"Le descendant du créateur d'ASBA nous soutient à titre amical. Nous avons redéfini le cahier des charges techniques, reproduit les moules et les pièces associées. Il y a une vraie demande du 'made in France'", indique le cofondateur.

Perpétuant une tradition d'innovation, ASBA a mis au point un nouveau système de tension des peaux et travaille sur un nouveau modèle de baguette graduée destiné aux débutants.

"Nous sommes en phase de prototypage. Ce produit sera lancé à la rentrée 2019", annonce l'entrepreneur.

La jeune pousse, lauréate du Réseau Entreprendre et soutenue par Bpifrance, mise sur ses...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :