BTP : AI Tenders veut révolutionner le traitement des appels d’offres

 |   |  327  mots
(Crédits : CC by Pixabay)
La startup stéphanoise développe un prototype de plateforme basée sur l’Intelligence Artificielle qui vise à analyser des appels d’offres dans le secteur du BTP.

600 à 800 000 euros d'investissement dans les deux ans, financés sur dettes et fonds propres. L'enveloppe de départ est importante pour la jeune startup stéphanoise AI Tenders créée en janvier dernier. Elle est à la hauteur des ambitions de ses deux fondateurs, Geoffrey Guilly et Julien Subercaze.

Le premier, d'origine auvergnate, travaille depuis 20 ans dans l'ingénierie de construction et a œuvré pour de grands groupes au Japon, en Inde, ou encore à Hong-Kong sur des postes de directeur financier, stratégie ou directeur général. Le second, Stéphanois, est chercheur à Télécom Saint-Etienne.

De 25 à 40% de réduction de temps

Ensemble, ils ont mis au point un prototype : une plateforme digitale permettant de faciliter le traitement des appels d'offres à destination du BTP.

"Dans ce secteur d'activité, les appels d'offres sont extrêmement denses, souvent plusieurs centaines de pages, voire plusieurs milliers de pages. Leur traitement est fastidieux, chronophage, et source d'erreurs. Notre algorithme lit chaque phrase et extrait une évaluation des risques sur les aspects légaux, techniques etc. Nous attirons l'attention sur les obligations de résultats ou de service par exemple", souligne Geoffrey Guilly.

AI Tenders affiche un argument séduisant : une économie de temps de 25 à 40% grâce à son Intelligence Artificielle. Sa cible : les grands noms du BTP.

"Nous avons estimé que les grosses entreprises investissent 5 à 7% de leur chiffre d'affaires dans les process d'appels d'offres. Les gains de temps que nous proposons seront une vraie source de compétitivité !".

Recrutements en cours

La startup, qui annonce encore 24 mois de R&D, emploie déjà quatre salariés dont deux docteurs en informatique et deux développeurs. D'ici la rentrée, quatre autres recrutements seront effectués : trois développeurs à Saint-Etienne et un Polytechnicien à Paris.

Lauréate du Réseau Entreprendre Loire et incubée par Use'In, AI Tenders a déjà signé deux pilotes avec un grand compte. Le nom de ce dernier est confidentiel, tout comme les objectifs de chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2019 à 14:15 :
Bravo et bonne continuation aux entrepreneurs courageux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :