Smash : le service de partage de fichiers qui veut conquérir les entreprises

 |   |  398  mots
(Crédits : Capture écran fromsmash.com)
Fort d'une solution de partage de fichiers optimisée, Smash veut devenir incontournable pour les entreprises.

L'offre technique est simple : permettre, via une plateforme sécurisée, l'échange de fichiers entre plusieurs utilisateurs. Mais le français Smash va plus loin que son illustre concurrent WeTransfer : taille des fichiers illimitée, données stockées au plus près des utilisateurs (ce qui optimise la durée théorique de téléchargement), disponibilité du lien de téléchargement prolongée et sans publicité.

Si la solution gratuite du lyonnais, disponible en 6 langues, a déjà séduit 300 000 utilisateurs dans le monde (la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis en priorité), Smash en fait surtout un levier pour pénétrer le marché des entreprises.

"Un destinataire sur cinq se transforme en utilisateur de demain. Ce sont les collaborateurs qui introduisent la technologie dans leurs organisations.Quand on détecte un usage élevé, on contacte les DSI [Direction des systèmes d'information, ndlr]. Elles sont à la recherche de solutions sécurisées, confidentielles sur lesquelles elles peuvent garder le contrôle de leurs données et de leur image à l'extérieur », explique Romaric Gouedard-Comte, cofondateur de Smash avec son père, Olivier, son frère Rémi et Timothée Fleury.

Le payant, base...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :