Une nouvelle solution d'autopartage bientôt en test à Lyon

 |   |  466  mots
(Crédits : Stéphane Boivin)
Fruit de trois ans de travail de 18 acteurs européens, dont le chef de file est le CEA, le projet "Esprit" a donné naissance à un système d'autopartage capable de garantir une disponibilité de 90%. Son modèle économique laisse augurer de meilleures performances que les solutions actuelles. L'ultime étape avant son déploiement reste un test in situ. Plusieurs territoires d'expérimentation sont à l'étude.

Un petit train formé par plusieurs petits véhicules indépendants, capables de s'emboîter les uns dans les autres pour être stockés avec plus de facilité. Des petites voitures ultra-maniables capables de transporter jusqu'à trois personnes, y compris les petits grâce à des rehausseurs amovibles. Tel est le concept d'"Esprit", une nouvelle solution pour parcourir le fameux dernier kilomètre, casse tête des acteurs de la mobilité.

Ce système d'autopartage innovant pourrait rapidement débarquer à Lyon.

"Il faut trouver des réponses diversifiées et adaptées aux besoins pour parcourir les derniers kilomètres, celle-ci fait partie des solutions que nous regardons", confie Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral en regardant évoluer les petits véhicules "Esprit" en démonstration dans le quartier de la Confluence.

La technologie est validée

Il a fallu trois ans, et 8 millions d'euros de l'Union européenne, pour mettre au point ce système qui ne manque pas d'avantages concurrentiels au premier rang desquels figure la disponibilité.

"Les tests que nous avons faits nous permettent de garantir un taux de disponibilité de 90% dans chaque station puisque notre solution repose sur...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :