Startups : pourquoi les fonds d'investissement regardent à Lyon

 |   |  742  mots
(Crédits : Shutterstock/LTA)
Dans le dernier classement réalisé par Forbes France fin avril, Lyon est la première ville française où lancer sa startup, après Paris. Mais, dans le domaine du digital, l'écosystème est-il si dynamique et intéressant pour les fonds d'investissement, toujours en quête de nouvelles pépites ? Si la capitale des Gaules peut concurrencer des villes comme Lille ou Nantes, il reste à franchir une étape : celle de la taille critique.

"Bien, mais peut encore mieux faire." Si l'écosystème des startups lyonnaises devait être noté à l'image des collégiens ou lycéens en fin d'année, telle serait la remarque formulée par les fonds d'investissement lyonnais comme parisiens en bas de son bulletin.

"Il est en train de se dynamiser, ce qui n'était pas encore le cas il y a trois ans. Lyon accusait du retard par rapport à des villes comme Lille, Montpellier ou Nantes", note Maximilien Bacot, cofondateur de Breega, un jeune fonds, créé en 2013 à Paris, qui investit uniquement dans le digital, et sur de jeunes entreprises ayant déjà des clients et solutions sur le marché.

French Tech touch

Cependant, depuis, la métropole lyonnaise a rattrapé ce retard. Le tournant ? La labellisation French Tech de la capitale régionale en novembre 2014. Pour Pierre-Henri Dentressangle, président du fonds lyonnais Hi Inov, filiale du holding familial Dentressangle Initiatives, "l'obtention du label a notamment permis de fédérer, de se regrouper, et de parler d'une seule voie".

D'autant plus qu'il s'accompagne du développement d'autres initiatives comme Boost in Lyon, la Cuisine du Web ou d'accélérateurs comme Axeleo (qui vient de lever 25...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2017 à 17:51 :
C honteux de pouvoir voir autant d incrédibilité vis a vis de ces grands patrons

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :