Clermont Auvergne French Tech : un lieu totem à 10 millions d'euros

 |   |  553  mots
(Crédits : CRR)
Ouvert sur son territoire, fédérateur plutôt que rassembleur, ce bâtiment sera opérationnel mi 2019.  Le temps pour Clermont Auvergne Métropole, chef de file de ce projet lié à la labellisation French Tech, de parfaire son modèle d'organisation qui promet d'être innovant.

C'est à deux pas du stade des champions de France du Top 14 que sera lancé dans moins d'un an le chantier de construction du bâtiment totem de la French Tech Clermontoise. Au sein de ce quartier en mutation, ce site de 4 000 mètres carrés imaginé par CRR Architecture à vocation à devenir l'emblème de la nouvelle économie de la capitale auvergnate, intégrée à la bannière French Tech, sous la thématique Cleantech-Mobilité depuis juillet dernier.

Dix millions d'euros sont nécessaires pour construire et aménager ce bâtiment. Clermont Auvergne Métropole s'est engagée à les mettre sur la table, en espérant une participation du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Un lieu pour fédérer les énergies dispersées sur le territoire

Initiatrice et chef de file de ce projet, la future Métropole Clermontoise entend en faire un lieu "générateur de dynamisme", selon Jean-Michel Bossard, directeur général des services de Clermont Auvergne Métropole. Pour relever le défi, l'idée est de créer au sein du nouveau bâtiment une sorte de pépinière d'entreprises où les jeunes pousses trouveront des espaces de travail, y compris des ateliers, peutêtre sous forme de fab lab, et de rencontres. Un espace où...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :