Clermont-Ferrand s'offre une nouvelle usine innovante d'eau potable

 |   |  372  mots
Ce nouveau système de traitement de l'eau sera plus efficace, en cas de crues par exemple.
Ce nouveau système de traitement de l'eau sera plus efficace, en cas de crues par exemple. (Crédits : Flickr)
La municipalité de Clermont-Ferrand vient de s'offrir une nouvelle usine d'eau potable au procédé de traitement d'eau unique en France. La municipalité a financé en grande partie l'équipement, dont le coût s'élève à 18,34 millions d'euros.

La ville de Clermont-Ferrand inaugurait, ce mercredi matin, à Cournon-d'Auvergne (Puy-de-Dôme) sa nouvelle usine de production d'eau potable du Val d'Allier. Située sur le site de l'actuelle unité...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2016 à 10:46 :
L'augmentation liée à cet investissement est scandaleuse! En effet si on reprend les chiffres de l'article on constate qu'à terme le syndicat des eaux dégagera 9,1 Mio Eur supplémentaire chaque année (0,5€/m³ * 50.0000m³/j *365 = 9.125.000€) pour un investissement de 18,34 Mio EUR hors subventions!
SCANDALEUX!!! Ou sont les assos quand on en a besoin??? Mr le Maire, n'avez-vous pas honte?
a écrit le 15/06/2016 à 18:51 :
Quand le vin est tiré il faut le boire
Nicolas bonnet confond crus de l'Allier et crues de l'Allier
A quand le saint Pourçain dans les robinets ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :