OL groupe : la baisse des ventes de joueurs fait chuter les revenus

 |   |  565  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
La chute du produit lié à la vente de joueurs impacte le chiffre d'affaires d'OL groupe, en recul de 24 % par rapport à l'an dernier, au premier trimestre. Mais les autres indicateurs sont au vert, portés principalement par la nouvelle infrastructure du Grand Stade.

En favorisant la compétitivité sportive de son équipe professionnelle face aux résultats financiers, OL groupe enregistre une baisse de son chiffre d'affaires sur les trois premiers mois d'exercice (juillet-septembre 2016) de 24 % par rapport à l'an dernier, à 49 millions d'euros. En effet, la cession de contrats de joueurs n'a rapporté à l'intersaison que 1,5 million d'euros à OL groupe (vente de Lindsay Rose à Lorient), contre 26,2 % un an plus tôt. A noté que la somme du transfert de Samuel Umtiti vers le FC Barcelone pour environ 25 millions d'euros avait été intégrée aux résultats de l'exercice précédent.

Cette baisse d'activité s'explique par la priorité donnée à la constitution d'une équipe compétitive, alors que l'Olympique lyonnais était engagé en Ligue des Champions, pour laquelle le club espère toujours atteindre les huitièmes de finale, même s'il n'est pas en situation favorable pour atteindre cet objectif (3e du groupe derrière la Juventus et Séville).

"Bien qu'ayant reçu des offres importantes de transferts durant l'été", le conseil d'administration a en effet souhaité "sécuriser l'effectif professionnel du club", détaille le club dans un communiqué publié lundi...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :