"La Bourse doit être dans le champ des possibles des PME-ETI" (EnterNext)

 |   |  622  mots
(Crédits : EnterNext)
Avec 14 % des PME-ETI françaises cotées, soit 78 structures, la région Auvergne-Rhône-Alpes est pour EnterNext le deuxième marché français. La filiale du groupe Euronext dédiée à la promotion et au développement de ses marchés boursiers propres aux PME-ETI (compartiments B et C, Alternext), a annoncé le renforcement de son bureau régional, qui englobe également la Bourgogne et Franche-Comté. Explications et perspectives avec Éric Forest, CEO d'EnterNext.

EnterNext a annoncé un renforcement de son management en Auvergne-Rhône-Alpes, avec deux nouvelles nominations. Pourquoi ce choix, et quels sont les perspectives de développement ?

Eric Forest. Le choix est simple et naturel, et s'inscrit dans le prolongement de notre stratégie initiée il y a quelques années. Notre renforcement correspondant au potentiel de cette région Auvergne-Rhône-Alpes en matière de PME et ETI, tous secteurs confondus, notamment celui technologique. Pour rappel, le territoire compte 86 sociétés cotées dont 78 PME-ETI (14% des PME-ETI françaises cotées). Nous voulons être encore davantage au contact des entrepreneurs et des entreprises. Ainsi pour assurer ce soutien aux acteurs économiques du territoire, nous devions renforcer notre équipe. C'est un travail qui sera mené en étroite collaboration avec les écosystèmes de la région. La finalité est constante : faire connaitre nos outils de financements pour les PME et les ETI afin de soutenir leur croissance et leur développement.

Ce travail de pédagogie porte-t-il ses fruits ?

Je constate une forte évolution des mentalités depuis quatre ans. Cette métamorphose se traduit par, au minima, une augmentation du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :