Ma Vie de Courgette, du Pôle Pixel aux Oscars

 |   |  836  mots
Extrait de Ma Vie de Courgette, Claude Barras, 2016.
Extrait de "Ma Vie de Courgette", Claude Barras, 2016. (Crédits : DR)
Sorti en octobre 2016, le film d'animation en stop-motion "Ma Vie de Courgette", réalisé par Claude Barras est nommé aux César et aux Oscars, dans la catégorie film d'animation. Les deux cérémonies auront lieu ce week-end. Mais le film d'un budget de 6,5 millions d'euros, est avant tout l'histoire d'un pari artistique et financier.

Cristal d'or et prix du public au festival d'animation d'Annecy ou Valois de diamant au festival du film francophone d'Angoulême : "Ma Vie de Courgette", premier long métrage du réalisateur Claude Barras, remporte tous les succès. Le film d'animation représentera même la Suisse dans la course aux Oscars 2017. On ne saura cependant qu'en janvier s'il figure parmi les nominés. Ces premiers résultats positifs sont le fruit d'une stratégie risquée décidée il y a un an.

"Une fois le film terminé, deux options s'offraient à nous : soit nous le montrions à la presse et il sortait trois mois plus tard. Soit, étant donné la qualité, nous essayions de le proposer lors de festivals internationaux sans savoir si cette stratégie allait fonctionner", se souvient Marc Bonny, directeur de la société de distribution Gebeka Films basée à Lyon, producteur co-délégué du film.

Production franco-Suisse

Si "Ma Vie de Courgette" est le récit d'un jeune garçon qui se croit seul au monde après le décès de sa mère, le film est aussi l'histoire d'un pari artistique - l'utilisation du stop motion - et financier à priori risqué, qui a nécessité plusieurs producteurs.

Quand Marc Bonny avec Gebeka Films...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :