Un "commando" d’avocats lyonnais contre le racisme

 |   |  416  mots
(Crédits : reuters.com)
Le barreau de Lyon présentait ce lundi une équipe de 13 avocats volontaires formés à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, la discrimination et la haine. Cette initiative, une première en France, s’inscrit dans un contexte local nauséabond marqué par la montée en puissance de mouvements d'extrême droite.

« Lyon est devenue un fief important de la provocation à la haine et à la violence », Philippe Genin, ancien Bâtonnier de l'ordre des avocats de Lyon et membre du Comité de recherche et d'intervention en Humanité (CRIH), dresse un constat peu brillant à Lyon, où depuis quelques années des groupuscules d'extrême droite font parler d'eux.

Pour répondre à la recrudescence d'actes haineux à connotation raciste, le Barreau de Lyon a créé ce lundi une équipe dédiée à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme, la discrimination et la haine. Ce groupe est composé de 13 avocats volontaires, dont Odile Belinga, candidate sur les listes de Gérard Collomb lors des municipales. 

Mettre en commun les compétences

L'objectif est de répondre aux demandes d'aide juridique des victimes d'actes discriminatoires. Ce "commando" d'avocats, intégré au CRIH, a été formé aux arcanes des lois antiracistes introduites principalement au sein de la loi du 29 juillet 1881. Pendant deux ans, 80 avocats ont suivi des modules de formation, et 13 d'entre eux ont intégré la nouvelle structure.

Face à cette matière, difficile et exigeante du droit, le but est de mettre en commun les différentes expériences et connaissances dans ce domaine, notamment en termes de jurisprudence. « C'est une question de conviction personnelle et aussi d'intérêt pour la matière » explique l'une des avocates volontaires. Ils plaideront ces dossiers en plus de leurs activités et seront rémunérés via l'aide juridictionnelle ou par les indemnités liées à l'éventuelle condamnation de la partie adverse.

Une action large

Pour Pierre-Yves Joly, le Bâtonnier de l'ordre et Président du CRIH, il s'agit de « proposer une équipe sereine et forte capable de répondre dans un délai restreint à d'éventuelles sollicitations » dans un contexte ou la complexité des lois pousse de plus en plus les associations à faire appel à des avocats. Ainsi, la Licra, la Ligue des Droits de l'Homme et SOS Racisme sont associés à cette initiative.  

« Cela concerne tous les aspects de la vie de la société et pas uniquement la face émergée  » détaille Philippe Genin.  In fine, il s'agit de prendre à bras le corps ces questions afin de « réduire l'écart entre la réalité du racisme et les grands discours, dans un contexte ou l'échec est patent » explique Roger Benguigui, Secrétaire général de la Licra, notamment à cause de la faiblesse des moyens alloués à la justice pour lutter contre ces phénomènes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2014 à 17:59 :
Bravo à toute l'équipe pour cette initiative hautement humaine, et en particulier à Odile que je connais un peu.
Tous mes encouragements et mon affection.
Réponse de le 19/05/2014 à 19:17 :
Excellente Initiative du Barreau de Lyon , Bon Courage à tte l'équipe et particulièrement à Johane . Que Dire ? Quel Talent !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :