Le Crédit Agricole des Savoie investit 40 M€ dans de nouveaux locaux

 |   |  629  mots
Le futur centre administraif de La-Motte-Servolex sera construit en granit, en verre et en bois.
Le futur centre administraif de La-Motte-Servolex sera construit en granit, en verre et en bois. (Crédits : CA des Savoie)
Le siège social d'Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie) et le site administratif de La-Motte-Servolex (Savoie) seront réaménagés de fond en comble d'ici à 2018, viennent d'annoncer les dirigeants de la caisse régionale du Crédit Agricole des Savoie, en marge de la diffusion des résultats 2015.

La question s'est posée d'unifier les deux vaisseaux amiraux du Crédit Agricole des Savoie sur un même site, mais la décision est claire : la banque mutualiste préfère conserver ses deux sites historiques d'Annecy-le-Vieux et de La-Motte-Servolex.

"Nous sommes une région particulière avec deux bassins économiques différents, et il est donc naturel de garder deux centres administratifs », a expliqué Jean-Pierre Paviet, le président de la caisse régionale du Crédit Agricole des Savoie.

Celle-ci emploie 2 850 personnes sur les départements de la Haute-Savoie et de la Savoie.

Investissement de 40 millions en Savoie

À La-Motte-Servolex, le site abritant 400 employés sera reconstruit entièrement juste à côté, sur un parking appartenant à la banque mutualiste. L'édifice actuel sera ensuite détruit. Le Crédit Agricole des Savoie investira 40 millions d'euros dans le nouveau bâtiment d'une surface de 9 300 mètres carrés.

Un concours d'architecture a conduit la banque à choisir le projet du cabinet Wilmotte, qui compte parmi ses réalisations le siège social de L'Oréal à Paris, et le bâtiment des Douanes à Lyon.

Moins énergivore, le futur centre pourrait bénéficier de la géothermie comme source partielle d'énergie. Des études sont en cours pour valider cette possibilité. En tout état de cause, "le nouveau centre administratif répondra aux normes environnementales les plus élevées", indique Daniel Lagarde, directeur du développement de l'immobilier de la banque.

Le siège social rénové

À Annecy-le-Vieux, le siège social de la banque agricole ne sera pas reconstruit, mais il sera profondément rénové, "pour un coût légèrement inférieur à celui de La-Motte-Servolex", précise Jean-Yves Barnavon, le directeur général du Crédit Agricole des Savoie.

Le détail des travaux n'a pas été dévoilé, les trois scénarios à l'étude n'ayant pas encore été présentés au conseil d'administration de la banque. Le siège social abrite un effectif de 650 personnes, filiales inclues.

La réfection des deux sites administratifs était indispensable pour répondre aux nouvelles manières de travailler durant les vingt prochaines années. Selon Martial Schouller, directeur général adjoint de la banque, les espaces individuels seront réduits pour donner davantage de place aux bureaux à aires ouvertes, afin de favoriser le travail en groupe.

Parallèlement à ces travaux, le Crédit Agricole des Savoie achèvera son plan de modernisation des agences d'ici 2018 également. Dans ces chantiers, 90 millions d'euros ont déjà été engagés, sur un total estimé à 100 millions d'euros.

Résultats stables

La conférence de presse donnée ce jeudi juste avant l'assemblée générale annuelle est aussi revenue sur les résultats 2015 de la cinquième caisse régionale du Crédit Agricole. Le produit net bancaire a progressé de 1% en 2015 pour atteindre 505 millions d'euros. Le résultat net a suivi la même tendance en hausse de 1,4% à 135,2 millions d'euros.

"Ces chiffres sont en ligne avec nos prévisions", a commenté Jean-Yves Barnavon.

L'encours de collecte s'est établi à 19 milliards d'euros, en hausse de 4,1 % comparativement à 2014. Et l'encours de crédits accordés s'établit à 14,9 milliards d'euros, suivant la même orientation.

L'immobilier inquiète

2,5 milliards d'euros de nouveaux crédits ont été distribués en 2015, dont 1,6 milliard d'euros de crédits habitat. « Nous sommes interpellés par le ralentissement sur le marché immobilier », a cependant pointé Jean-Yves Barnavon.

Le directeur général de la banque agricole s'est montré optimiste sur la capacité du Crédit Agricole des Savoie de maintenir une progression sur l'ensemble des activités de la banque au cours de l'année à venir, malgré un contexte économique inchangé. « 2016 devrait être la continuité de 2015, sans rupture économique, mais sans reprise marquée », a-t-il commenté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2017 à 8:50 :
Acteur de l'économie une banque qui se veut proche des gens et qui emploie des parisiens???!!!
Un projet environnemental commence par utiliser la ressource de maîtrise d’œuvre locale!!!

Et puis 40 millions pour 9300 m2 construit, c'est 2 fois plus que nécessaire pour être énergétiquement performant, c'est indécent...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :