La Caisse des dépôts en soutien des collectivités locales

 |   |  382  mots
(Crédits : DR)
En Rhône-Alpes le bras armé financier de l'Etat a distribué 1,8 milliard d'euros de prêts en 2014. Au-delà du logement social l'institution est plus que jamais prête à accompagner les collectivités dans leurs différents projets d'aménagement du territoire, d'infrastructures, de déploiement du numérique.

Que les collectivités locales se le disent, la Caisse des dépôts jouera plus que jamais son rôle de financier « contracyclique » pour stimuler leurs investissements dans un contexte de baisse des dotations de l'Etat. Patrick François, le directeur régional de cette vieille dame bicentenaire en 2016, a confirmé ce message ce jeudi 16 avril lors d'une conférence de presse dressant le bilan 2014. A l'échelle de Rhône-Alpes, elle a  accordé pour 1,79 milliard d'euros de prêts l'an dernier en hausse de 11 % par rapport à 2013. Comme le prévoit sa mission, cette enveloppe a très majoritairement servi au financement de 11 293 nouveaux logements sociaux (11 670 un an plus tôt), à la réhabilitation de 7970 (contre 9 455 en 2013) et à la mise aux normes énergétiques et écologiques de  3 223 autres (4 285 en 2013).

Les  Docks toujours en exemple

La tendance sur les premiers mois de 2015 serait, toutefois, à une augmentation des contrats signés avec les bailleurs sociaux. Reste la difficulté sur le Rhône, et en particulier l'agglomération lyonnaise, à trouver des terrains. Au chapitre de l'aménagement du territoire, Patrick François réaffirme que Rhône Saône Développement, la structure conjointe avec Voies Navigables de France créée en 2003 pour assurer la reconversion de l'ancien port Rambaud (devenu les Docks) dans le quartier Confluence, est un modèle qui pourrait être dupliqué ailleurs en France. « A l'heure où les budgets des collectivités sont contraints, nous pouvons de cette façon contribuer à construire des morceaux de villes. Ce montage réalisé à Confluence est une manière de faire entrer le privé dans des stratégies d'investissement territorial. Mais il faut que nous soyons exigeants en matière de gouvernance », a t'il insisté.

Lyon Turin et haut débit

Dans le domaine des infrastructures et de la mobilité, la liaison ferroviaire Lyon Turin, le tronçon Ouest du périphérique de Lyon ou encore la privatisation de l'aéroport de Saint-Exupéry sont autant de dossiers que la CDC dit regarder avec intérêt. Elle se déclare prête également à intervenir comme investisseur aux côtés des partenaires privés qui seraient sélectionnés par la Métropole de Lyon pour le déploiement d'un réseau à très haut débit destiné en priorité aux entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :