Philosophie et management | Lâcher prise... ou non ?

 |   |  216  mots
(Crédits : DR)
Cliché des manuels de développement personnel, le fameux « lâcher-prise » est souvent perçu dans l'entreprise comme une forme de dilettantisme. Est-il bien sérieux de « lâcher prise » face aux exigences de qualités et de délais souvent garantes de la satisfaction client ? C'est le sujet de la 13e conférence du cycle "Philosophie & Management" proposée par Acteurs de l'économie-La Tribune, en partenariat avec iaelyon School of Management, le vendredi 16 novembre 2018 à 12h15.

Cliché des manuels de développement personnel, le fameux « lâcher-prise » est souvent perçu dans l'entreprise comme une forme de dilettantisme. Est-il bien sérieux de « lâcher prise » face aux exigences de qualités et de délais souvent garantes de la satisfaction client ? Pourtant, les nouvelles formes de management - libéré, bienveillant... - suggèrent aux managers de prendre du recul sur l'opérationnel, de déléguer plus volontiers et d'accepter des méthodes qui ne seraient pas forcement les leurs.

Qu'est-ce que le « lâcher-prise » ? S'applique-t-il à l'entreprise ? Traduit-il un certain manque d'engagement, de motivation ? Serait-il la clé du bonheur en société ? Peut-on diriger sans s'inquiéter ? Quelle est cette « prise » que l'on tient ?

Pour répondre à ces questions, Acteurs de l'économie-La Tribune propose, en partenariat avec iaelyon School of Management, la 13e conférence du cycle "Philosophie & Management" le vendredi 16 novembre 2018 à 12h15.

Pour en débattre :

  • Emmanuel Mony, président de la société Tarvel,
  • Vincent Aubin, agrégé de philosophie et intervenant au Collège Supérieur.

Débats animés par Bernard Jacquand.

Inscription obligatoire

btn-inscription

Lieu :

iaelyon School of Management - Auditorium Malraux
Université Jean Moulin

Plan d'accès
Manufacture des Tabacs - 
16 rue du Professeur Rollet
69008 LYON
(M° Sans Souci - Tramway T4 Manufacture des Tabacs)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :