FORUM "Une époque formidable"

 |   |  1104  mots
(Crédits : DR)
La Tribune, en partenariat avec Acteurs de l'économie et La Métropole de Lyon, organise la troisième édition du forum "Une époque formidable" lundi 15 octobre 2018 au Théâtre des Célestins de 9h à 19h. Au programme cette année : Jean-Paul Delevoye, Serge Guérin, Jean-Marie Cavada, Dominique Méda, Axelle Tessandier, Yves Michaud, Cynthia Fleury, Jean Viard, Eric Dupond Moretti, Nicolas Baverez, Louis Schweitzer, Pascal Picq, Laurent Berger et Jean-Dominique Senard...

Photos-Apres-coup-UEF17.jpg

Ce forum vise à bousculer consciences et certitudes, à éclairer des enjeux économiques et de société. L'événement réunira une quinzaine de débatteurs (parmi lesquels sociologues, philosophes, scientifiques, dirigeants d'entreprise, universitaires, journalistes, politologues, etc.) appelés à croiser leurs expertises sur des thèmes qui interrogent chacun sur la manière dont il conçoit et veut faire progresser l'exercice de ses responsabilités. Notamment dans une perspective davantage humaine, innovante, exigeante, intègre.

Mêlant diagnostics et propositions, participez toute la journée à neuf conférences, débats et master class qui traiteront de la nécessité de bousculer les consciences dans une époque où tout est possible.

Cet événement s'appuie sur la parution de plusieurs ouvrages de la collection « Le Monde en soi » éditée par les Editions de l'Aube.

visuel-final-bandeau-partenaires-v2-612x306.jpg

Découvrez le programme et les invités de l'édition 2017

btn-PROGRAMME-UEF18.png

8h30 Ouverture des portes

08h45 - 09h00 : Accueil

  • Claudia Stavisky, directrice du Théâtre des Célestins
  • Denis Lafay, directeur de la publication d'Acteurs de l'économie - La Tribune.

9h00 - 10h10 « Jeunes, actifs, seniors... font-ils toujours société ? »

L'accélération du temps, la profusion des nouvelles technologies, l'augmentation de l'espérance de vie, le rêve ou le fantasme transhumanistes, la structuration de la croissance et la problématique environnementale, l'hypermobilité et bien sûr l'enjeu des retraites interrogent comme jamais l'articulation des liens et des actes entre les générations. Le vivre-ensemble est bouleversé. Est-il en péril ou simplement en redéploiement ?

  • Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.
  • Serge Guérin, sociologue, spécialiste des questions liées au vieillissement.

10h20 - 10h50 « L'Europe, comment y croire encore ? »

Farage, Orban, Salvini, Kurz... les mouvements populistes, nationalistes, eurosceptiques voire europhobes, foisonnent, et menacent l'avenir même d'une Europe comme jamais fracturée depuis la naissance de la Communauté. La pression migratoire, la technocratie et la crise des institutions au cœur d'une planète elle-même ébranlée par les nouveaux (dés)équilibres géopolitiques, diplomatiques et économiques, promettent, en 2019, un scrutin mortifère. Il n'est peut-être pas trop tard...

  • Jean-Marie Cavada, député européen, président de Génération Citoyens.

11h00 - 11h40 « Banlieues, les oubliées de la République ? »

Depuis plusieurs années, les métropoles bénéficient d'un dynamisme conjoncturel largement renforcé par l'action publique. Pourtant, et en dépit de dispositifs très médiatisés, les banlieues peinent à en profiter. Et cela de manière chronique. Du rapport Borloo « Vivre ensemble vivre en grand pour une réconciliation nationale » aux propositions du gouvernement et aux initiatives des acteurs du terrain, en quoi faut-il croire ? Et espérer ?

  • Jean Viard, sociologue, directeur de recherche associé à Science Po et président des Editions de l'Aube.

11h50 - 12h50 « Liberté, bye-bye ? »

Au nom de la sécurité et du conformisme et sous l'action des nouveaux médias, nos gestes et nos pensées subissent une extraordinaire pression. Liberté de penser, liberté de dire, liberté de créer, liberté de faire, liberté d'entreprendre... la « radicalisation des esprits » dénoncée par Eric Dupond-Moretti dans « Le droit d'être libre » (L'Aube, à paraître début octobre), exerce-t-elle une nouvelle forme de totalitarisme ?

  • Éric Dupond-Moretti, avocat pénaliste.
  • Nicolas Baverez, essayiste et avocat.

13h00 - 14h00 PAUSE

14h00 - 15h00 « Droit des animaux : En fait-on trop ? »

Les dénonciations par les associations de protection des animaux provoquent une importante prise de conscience collective. La planète est une maison commune que l'Homme partage avec d'autres espèces dont le rôle n'est pas moins vital, n'est pas moins respectable. Au point de reconsidérer la hiérarchie des espèces, les liens entre espèces, les droits des espèces. Au point aussi, alors que les mouvements « alter » (vegan, végétarien, végétalistes) prolifèrent et contestent jusque la chaine alimentaire, de convoquer la cause antispéciste conférant la même considération morale à toutes les espèces animales. Mais jusqu'où ?

15h15 - 15h45 « En marche vers le progrès ou le déclin social ? »

Le Gouvernement juge résolument progressistes les réformes qu'il engage ; ses détracteurs les dépeignent comme des renoncements au progrès social et le recul du modèle social français. L'interprétation du « progrès humain » et du « progrès du travail » est en question.

  • Dominique Méda, philosophe et sociologue.

15h55 - 16h25 « Engagez-vous, rengagez-vous ! Mais pour quoi faire ? »

« Engagez-vous ! » avait exhorté Stéphane Hessel. Oui, mais pour quoi ? L'engagement ne doit pas s'envisager prisonnier des cadres associatifs et politiques. De sa propre initiative et pour le bien commun, chacun peut s'engager dans son quotidien. Etre acteur de la vie commande d'être acteur sa vie. Mais à quelles conditions, en premier lieu d'émancipation et d'accomplissement de soi ?

  • Axelle Tessandier, entrepreneure et auteure.

16h35 - 17h40 « L'école, sanctuaire des sujets tabous ? »

L'école cristallise les questionnements de la jeunesse jusqu'à dépasser le « politiquement correct ». La réalité sociale, ethnique, religieuse, communautariste et démocratique, mais aussi la redéfinition des rapports sociaux et de l'autorité, les questions d'identité, de citoyenneté, de laïcité, enfin l'institution Education nationale fossilisée, bouleversent la manière d'appréhender certains sujets. Jusqu'à en faire des tabous qui polluent la cohésion sociale ?

  • Yves Michaud, philosophe.
  • Cynthia Fleuryphilosophe et psychanalyste française, professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, titulaire de la Chaire "Humanités et Santé".

17h50 - 19h00 « Entreprise : à quoi tu sers ? »

La société, « toute » la société est, par nature, en mouvement. L'ampleur contemporaine de ce mouvement (géographique, technologique, sociologique, temporel) est si grande, que tout ou presque du monde - monde planétaire, monde intérieur de chaque individu - est « transformation ». Cette transformation, si nous la voulons équitable, responsable, durable, respectueuse, l'entreprise n'a pas vocation à la subir mais bien plus à la co-conduire. Comment ? Avec qui... et contre quoi ?

  • Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.
  • Jean-Dominique Senard, président du Groupe Michelin.

btn-Inscrivez-vous-UEF18.png

ACCÈS :

Métro : lignes A et D, station Bellecour
Bus : C5, C9, C10, C12, C20 / C20E, 14, 15, 15E, 27, 31, 35, 40, 88, S1
Station Vélo'v : place des Célestins
Parking : Célestins, Saint-Antoine, République, Bellecour, Saint-Jean, Saint-Georges

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :