Prix Créer : Laurent Fiard et Christian Donzel, les visionnaires

 |   |  556  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Trente années que les deux hommes travaillent main dans la main, pensent les stratégies de leur entreprise, Visiativ, dessinent les contours de son modèle de solutions de transformation digitale des entreprises, innovent autant pour leurs clients que pour leurs équipes. Laurent Fiard et Christian Donzel se complètent, se comprennent, se répartissent les rôles et créent les conditions d’un impressionnant développement. Un tandem charismatique, visionnaire et bienveillant. Ils sont lauréats du 12e Prix de l'esprit d'entreprendre dans la catégorie Créer.

Point de désaccord entre eux. Tout juste Christian Donzel évoque-t-il "ne pas vouloir laisser conduire Laurent Fiard", lorsqu'ils voyagent ensemble. Une anecdote qui prête à sourire, mais qui n'est autre que le reflet de la relation que forment les deux individus et qu'ils bâtissent depuis leur rencontre en 1988.

Laurent Fiard a 23 ans et est alors commercial, Christian Donzel, 37 ans, chef d'entreprise. Le second embauche le premier. Ainsi commence leur aventure humaine et entrepreneuriale.

Un duo indissociable, où l'un ne va pas sans l'autre, qui se complète et se comprend, aux caractères opposés certes, mais toujours guidé par cette envie d'avancer ensemble, main dans la main, afin de mener leur pépite, Visiativ, sur la plus haute marche du podium des éditeurs français de la transformation digitale des entreprises. "Nous n'en sommes qu'au début", lance modestement Christian Donzel, occupant les fonctions de coprésident. Une phrase qui annonce la suite.

L'histoire ne fait que commencer alors que Visiativ multiplie les rachats et croît de manière exponentielle. Pour y parvenir, les idées ne manquent pas. Laurent Fiard en est le champion. Président à l'énergie débordante - qui multiplie les casquettes, dont celle de président du Medef Lyon-Rhône -, il pourrait être à lui tout seul « la R&D » de l'entreprise. À 53 ans, l'homme a toujours un temps d'avance dans ce qu'il entreprend, de quoi rendre admiratifs ses confrères. "Le pouvoir, c'est l'action", aime-t-il à rappeler.

"Nous voulions créer l'avenir en accompagnant les entreprises vers le numérique, mais, d'abord, il a fallu développer en interne un projet fédérateur autour de l'innovation collaborative", se souvient Laurent Fiard.

Créer, toujours créer. Cinq ans plus tard, le 22 mai 2014, Visiativ entre en Bourse sur Euronext Paris. Signe de son envolée, elle affichait 50 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013, pour atteindre, quatre ans plus tard, 124 millions d'euros et viser la barre des 200 millions d'euros d'ici 2020. À grands renforts de croissance externe. Toujours plus haut, toujours plus fort.

Lire aussi : La fusée Visiativ

Incitation

Dans ces conditions, la gestion humaine est fondamentale et contribue à la pérennité de l'entreprise. C'est donc à Christian Donzel, homme de l'ombre, plus discret, "posé", "réfléchi", que revient, entre autres, la structuration humaine au fur et à mesure que Visiativ grandit. "Nos intégrations sont réalisées par étape, et sont précautionneuses avec cet objectif que tout le monde arrive à travailler ensemble", assure-t-il.

Hier, elle employait 350 salariés, aujourd'hui, plus du double. Les temps ont changé, le management s'adapte et évolue obligatoirement. Mais encourager les collaborateurs à prendre des initiatives, à créer, à acquérir cet esprit d'entreprendre n'a pas changé, symbole du tempérament engagé de leur patron, Laurent Fiard. "Tout le monde peut devenir un transformateur."

Lire aussi : Laurent Fiard et Christian Donzel : les "Starsky et Hutch de l'édition"

Sur fond de collaboratif, il les incite à prendre davantage d'initiatives afin d'impulser une dynamique permanente au sein du groupe. Une démarche qu'ils se sont appliquée à eux-mêmes et qui a conduit à la situation actuelle. Christian Donzel et Laurent Fiard, un duo visionnaire et charismatique qui incarne l'esprit de l'entreprise, et qui réussit aussi grâce au soutien d'une équipe de direction solide pour faire tourner la boutique et gérer la constellation de projets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :