Réussite scolaire pour tous : quelles clés pour agir ?

 |   |  330  mots
(Crédits : DR)
L’échec scolaire se manifeste très tôt dans le parcours scolaire. Dès le CP, des difficultés d’apprentissage peuvent survenir. Les dispositifs pédagogiques et éducatifs d’accompagnement permettent de limiter les risques futurs concomitants à la situation d’échec, à commencer par l’exclusion sociale et professionnelle. Prendre en compte le contexte familial et l’environnement socio-économique de l’élève peut-il aider à optimiser les chances de réussite d’un élève ? Tel sera l’objet de la conférence organisée par CIC Lyonnaise de Banque en collaboration avec l'Association Coup de Pouce et le magazine Acteurs de l’économie-La Tribune, le 22 septembre 2016 à 18h30.

Dans la plupart des cas, l'échec scolaire conduit à un décrochage à l'école qui compromet sensiblement les possibilités d'intégration sociale et professionnelle. Ainsi, plus de 100 000 élèves sortent chaque année du CP sans maîtriser la lecture et l'écriture. La plupart ne s'en remettent jamais : ils se retrouvent parmi les 200 000 élèves dont les acquis en lecture et écriture sont insuffisants à leur entrée au collège. Engagée dans la lutte contre l'échec scolaire et afin que « l'égalité des chances à l'école » devienne une réalité pour tous l'Association « Coup de Pouce » déploie des dispositifs pédagogiques d'accompagnement pour que chaque enfant, quel que soit son environnement social et familial, puisse accéder à un parcours de réussite scolaire.

Un accompagnement global

Les solutions ne relèvent pas uniquement d'une évolution des pratiques à l'école. C'est à un accompagnement global de l'élève qu'il faut procéder pour lui garantir toutes les chances de réussite.
Comment les programmes éducatifs d'accompagnement intègrent-t-ils cet impératif ? Comment associer enseignants, éducateurs et parents en tant qu'acteurs dans des dispositifs d'aide à l'apprentissage. Est-ce envisageable dans un contexte de double précarisation, familiale et économique, qui accroît les disparités ? Comment peut-on en améliorer l'efficience en menant en parallèle des actions éducatives et des actions de sécurisation de l'environnement socio-économique ?
Est-il ambitieux d'imaginer que les dispositifs d'accompagnement éducatifs qui existent aujourd'hui permettront de limiter les risques liés aux multiples situations d'échec demain ?

Pour en discuter,

-    Michel LUSSAULT, président du Conseil supérieur des programmes, directeur de l'Institut français d'éducation
-    Claude THELOT, Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, ancien président de la Commission du débat national sur l'avenir de l'École

Une conférence animée par Bernard Jacquand :
-    Jeudi 22 septembre 2016, 19h - 20h
-    CIC Lyonnaise de Banque - Atrium
     8 rue de la République 69001 Lyon - Plan d'accès

btn-inscription

ARTICLE-FOOTER-PARTENAIRES-CIC-220916_454x86px

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :