Equilibre et santé du dirigeant : clef de la performance de l’entreprise

 |   |  280  mots
(Crédits : ADE)
Deuxième volet du cycle de 3 petits déjeuners débats autour d’experts pour mieux comprendre les défis des dirigeants.

Le dirigeant, premier capital immatériel de l'entreprise peut-il être victime de ce qu'il serait convenu d'appeler "la souffrance patronale" ?

Cette réalité, assez méconnue est pourtant réelle dans bien des cas. Le dirigeant, qui fait figure de "dominant", de "winner" et de "battant" peut-il malgré sa position, être en état de souffrance ?
Alors même qu'on lui demande d'être à l'aise sur le plan stratégique et dans l'opérationnel, d'être présent sur le terrain mais aussi en comité de direction et auprès de ses actionnaires, de savoir rester concret, factuel, mais aussi savoir communiquer la vision de l'entreprise, motiver et donner du sens, mobiliser ses équipes, et surtout opérer un développement financier, comment peut-il conjuguer le tout en maintenant une bonne santé physique doublée d'une santé mentale et psychique équilibrée ?
Pour se développer et se renforcer, les entreprises ont besoin d'avoir à leur tête des femmes et des hommes à la fois compétents mais aussi et surtout, en bonne santé physique, psychique et émotionnelle.

Quels sont les facteurs clefs de cet équilibre précieux et fragile ?
Comment mieux mobiliser ses forces et accepter ses fragilités ?
Existe-t-il des "bonnes pratiques" que le chef d'entreprise peut mettre en œuvre pour renforcer sa propre cohérence et son impact ?


Conférence destinée aux dirigeants, places limitées.


Avec :

  • Marie-Josée Bernard : Professeur à l'EMLYON Business School en management, leadership, et développement personnel. Consultante en développement managérial,  développement humain et intelligence collective.
  • Didier Michel : Directeur Régional EIFFAGE TP SUD-EST.

Animation : Bernard Jacquand

Cet événement a eu lieu le vendredi 9 janvier 2015.
>> Consultez le compte-rendu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :