GL Events : signaux mitigés en ce début d’année pour l'événementiel

 |  | 731 mots
Lecture 4 min.
Reportée plus annulée en 2020, la foire de Lyon devrait cette année se tenir en juin plutôt qu'en mars, selon les prévisions de son organisateur, GL Events.
Reportée plus annulée en 2020, la foire de Lyon devrait cette année se tenir en juin plutôt qu'en mars, selon les prévisions de son organisateur, GL Events. (Crédits : GL Events)
Le groupe lyonnais GL Events, poids lourd de l’événementiel en France, fait toujours face à une crise sanitaire très délicate pour son marché, alors que les salons en présentiel sont toujours à l’arrêt. Son directeur financier anticipe déjà que ses objectifs 2020 ne seront pas atteints, tandis que le groupe souhaite en même temps rassurer en proposant de décaler l’un de ses événements phares, la Foire de Lyon.

Ses résultats annuels ne sont pas encore connus, mais déjà, l'organisateur d'événements lyonnais GL Events ne se leurre pas : son objectif en matière de chiffre d'affaires annuel 2020, déjà ramené de 600 à 500 millions d'euros (contre 1,173 millions d'euros facturés en 2019), ne sera pas atteint.

Lire aussi : GL Events renforce ses liquidités pour affronter la crise sanitaire

Il avait été réévalué avant l'annonce de nouvelles fermetures, survenues le 28 octobre dernier à l'aube du second confinement. Tout porte donc à croire qu'il en sera de même pour sa perte nette, la première de l'histoire du groupe, qui était anticipée à 65 millions d'euros (contre un bénéfice de 55 millions l'année précédente). Son directeur financier, Sylvain Béchet, l'a confirmé à la presse dans le cadre du Oddo BHF Forum qui se tenait en distanciel cette semaine.

Lire aussi : Ses résultats...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :