Saint-Etienne, toujours dans la bataille pour les JO 2024

 |  | 882 mots
Lecture 5 min.
Avec leur stade Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne Métropole et la Ville de Saint-Etienne figurent désormais parmi les neuf villes pré-sélectionnées pour l'accueil des épreuves féminines et masculines de football, aux côtés de Lyon-Décines, Nice, Nantes, Bordeaux, Paris, Marseille et Toulouse.
Avec leur stade Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne Métropole et la Ville de Saint-Etienne figurent désormais parmi les neuf villes pré-sélectionnées pour l'accueil des épreuves féminines et masculines de football, aux côtés de Lyon-Décines, Nice, Nantes, Bordeaux, Paris, Marseille et Toulouse. (Crédits : Wikimedia CC)
Saint-Etienne a déjà les yeux rivés vers 2024. Et plus précisément, sur l’accueil des Jeux Olympiques. Lors de leur dernier conseil métropolitain, les élus stéphanois ont voté à l’unanimité un vœu réaffirmant leur volonté de se placer aux côtés de la candidature parisienne, en vue de l’accueil des épreuves de football des 33e JO, planifiées à l’été 2024.

Se donner des raisons d'espérer et de voir plus loin que la pandémie de Covid-19. Le 5 novembre dernier, le conseil métropolitain de Saint-Etienne, présidé par le maire LR Gaël Perdriau, a voté une résolution emblématique en pleine période de crise sanitaire.

Alors que leur ville fait se situe dans le haut du classement des taux d'incidence depuis plusieurs semaines, c'est avec un regard tourné vers l'avenir que les conseillers métropolitains ont voté, à l'unanimité, une motion destinée à réaffirmer son souhait de voir la candidature de Saint-Etienne retenue en tant que site hôte des prochains jeux Olympiques d'été.

La France s'était en effet portée candidate, aux côtés de la Ville de Paris, pour l'hébergement de certaines épreuves des Jeux olympiques d'été, prévus du 26 juillet au 11 août 2024. Et le comité de candidature et d'organisation ayant rappelé à cette occasion son souhait que ces JO se déroulent « sur l'ensemble du territoire national », de manière à « fédérer et à mobiliser la totalité...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :