Mesures renforcées à Lyon : les inquiétudes pour le milieu de l'hôtellerie-restauration

 |  | 1174 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : iStock)
Alors que les villes de Lyon, Grenoble et St Etienne sont désormais placées en alerte maximale dès ce samedi, la préfecture du Rhône a ouvert le bal ce vendredi matin en présentant le détail des nouvelles mesures renforcées, qui devront être appliquées dès ce samedi au sein de la métropole de Lyon. L'UMIH AuRa réagit et tire la sonnette d'alarme, de même que le maire et le président de la métropole de Lyon, qui regrettent un manque de concertation avec le gouvernement.

(Publié à 11:46, réactualisé à 12:30)

Fermeture des bars dès ce samedi matin, mise en place d'un protocole sanitaire renforcée au sein des restaurants... Dans une conférence de presse tenue ce vendredi matin, quelques heures après le point hebdomadaire du ministre de la Santé, Olivier Véran, la préfecture du Rhône était déjà sur le pont.

Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, accompagné du directeur régional de l'ARS en Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Yves Grall, a confirmé la fermeture totale des bars et péniches dans la capitale des Gaules, pour une durée minimum de deux semaines.

"A compter de samedi minuit, l'ensemble des bars, cafés, péniches, salons de thé et bars à chicha et autres débits de boissons de la métropole de Lyon devront fermer pour une durée minimale de 15 jours", a précisé Pascal Mailhos, soulignant que les contrôles seront renforcés, évoquant des "consignes de fermeté" données face aux établissements qui ne respecteraient pas les règles.

Des restaurants ouverts, mais soumis à un protocole strict

Les restaurants pourront quant à eux rester ouverts, sous condition qu'ils puissent mettre en place de manière stricte un protocole sanitaire renforcé qui comprend, entre autres, 6 personnes maximum par table, la mise en place d'un cahier de rappel avec destruction des données au bout de 14 jours, un espacement d'au moins 1 mètre entre les tables ainsi qu'un paiement obligatoire à table.

"La mise...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :