Auvergne Rhône-Alpes : les TPE largement touchées par les effets du Covid-19

 |  | 911 mots
Dans le secteur du BTP notamment, 11 % des entreprises en difficulté de trésorerie évoquent les impayés comme la cause numéro un de leurs difficultés, d'après la dernière enquête de conjoncture menée par la CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Dans le secteur du BTP notamment, 11 % des entreprises en difficulté de trésorerie évoquent les impayés comme la cause "numéro un" de leurs difficultés, d'après la dernière enquête de conjoncture menée par la CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes. (Crédits : DR)
Après les premiers ressentis, les chiffres. D’après l’enquête de conjoncture menée par la CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes auprès de 400 entreprises de la région, près de 78% des TPE-PME ont vu leur chiffre d’affaires du 1er semestre baisser. Avec, pour autant, une crise qui a parfois ouvert quelques opportunités pour certaines entreprises.

A l'heure où les entreprises régionales ont été touchées de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19, c'est l'heure du premier bilan pour la CCI d'Auvergne-Rhône-Alpes. Dans sa dernière enquête Conjonct'AURA TPE-PME, le constat est en effet sans appel : près de 78% des TPE-PME ont vu leur chiffre d'affaires du 1er semestre baisser sur un an, tandis qu'une majorité d'entre elles ont subi un recul de leur chiffre d'affaires compris entre 10 et 50%. Avec, les plus fortes baisses constatées pour les acteurs de l'industrie et du BTP (-60%)  et du tourisme, qui ont cumulé plusieurs facteurs tels que l'obligation administrative de fermeture ainsi qu'une reprise avec des capacités d'accueil réduites.

Les activités touristiques apparaissent les plus touchées (près de 40 % des entreprises), du fait de l'obligation administrative de fermeture, d'un confinement qui a duré plus longtemps et de capacités d'accueil réduites à la réouverture. Avec, à l'autre bout du spectre, seules 11 % des TPE-PME ont pu tout de même réaliser une progression de chiffre d'affaires durant cette période,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :