Nosopharm obtient un brevet aux Etats-Unis pour son antibiotique NOSO-502

 |   |  195  mots
(Crédits : Nosopharm)
Nosopharm a obtenu un brevet aux Etats-Unis pour son antibiotique "NOSO-502" et obtient ainsi l'exclusivité des droits sur le marché américain.

Nosopharm, l'entreprise lyonnaise fondée en 2009 qui travaille sur de nouveaux médicaments anti-infectieux, a obtenu un brevet aux Etats-Unis pour son antibiotique "NOSO-502". Ce médicament qui cible les bactéries résistantes est le premier candidat médicament pour cette classe d'antibiotique.

Exclusivité américaine

Avec ce brevet, Nosopharm s'assure l'exclusivité des droits exclusifs sur le marché américain.

"Le marché américain est le numéro un mondial pour les produits pharmaceutiques. Cette propriété intellectuelle nous permet aussi d'attirer plus de partenaires industriels potentiellement intéressés par une licence pour le programme NOSO-502 et pour les développements futurs contre les bactéries résistantes", déclare Philippe Villain-Guillot, cofondateur et président du Directoire de Nosopharm.

La société a également obtenu un brevet en Russie, et un avis d'acceptation a récemment été délivré en Australie. Des demandes de brevet ont également été déposées au Canada, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud.

"Des décisions sont en cours dans tous ces territoires et devraient être annoncées dans le courant de l'année", précise la société dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :