Covid-19 : GL events vote un plan d'économie de 40 millions d'euros

 |   |  325  mots
(Crédits : Olivier Teste)
Pour faire face aux conséquences économiques du coronavirus, le géant de l'événementiel GL events a pris une série de mesure d'économie, parmi lesquelles la suspension du versement de ses dividendes à ses actionnaires.

Début mars déjà, le groupe lyonnais s'inquiétait des conséquences de l'épidémie de coronavirus sur son activité.

"Comme attendu, l'activité du 1er trimestre 2020 sera fortement impactée par les fermetures de sites, l'arrêt de la Chine pendant deux mois et le report des salons. Compte-tenu de l'évolution rapide de la pandémie et de l'incertitude sur la durée et l'ampleur de la crise sanitaire, le Groupe n'est actuellement pas en mesure d'estimer l'impact global sur ses comptes 2020," précise le géant mondial de l'événementiel dans un communiqué.

Pour faire face à la baisse de son activité, le groupé a voté un plan d'économie de 40 millions d'euros "afin de concentrer l'utilisation de la trésorerie sur les besoins stratégiques du Groupe tout en maintenant une organisation adaptée en prévision du redémarrage de l'activité".

Le Groupe a notamment revu son plan d'investissements opérationnels pour l'exercice en cours, représentant une économie de 30 millions d'euros.

Suspendre le versement des dividendes

Réuni le 26 mars, le conseil d'administration du groupe a voté l'annulation du versement de dividende aux actionnaires au titre de l'exercice 2019, initialement prévue à 0,72 euros par action.

"Il n'est pas envisageable de maintenir un dividende du fait de la mise en œuvre de l'activité partielle et des sollicitations de mesures de soutien par les différentes institutions. GL events s'efforcera de faire appliquer cette politique dans l'ensemble des sociétés du Groupe dans lesquelles des actionnaires minoritaires sont présents. Cette décision permettra au Groupe de conserver plus de 30 millions d'euros de liquidités," précise-t-il.

En France, 2 240 salariés sont arrêtés, 550 sont en télétravail. Pour favoriser une participation plus importante de ses actionnaires, le conseil d'administration a décidé de reporter la tenue de l'assemblée générale du groupe qui devait se tenir le 24 avril. Elle a été repoussée au 19 juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2020 à 9:59 :
Je suis actionnaire et j'accepte les mesures de bon sens prises par le conseil d'administration. Je reste confiant sur la capacité du groupe à recouvrer progressivement son niveau d'activités au niveau mondial et à s'adapter aux conditions futures de l'exploitation sur ses marchés. Le dynamisme de ce groupe est exemplaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :